CHAN 2020 : Saturnin Ibela Ignambi optimiste pour le Mali

CHAN 2020 : Saturnin Ibela Ignambi optimiste pour le Mali

Publié le : / Par

Vainqueur du Burkina-Faso à l’issue de sa première sortie (1-0), l’équipe du Mali A’ joue le pays hôte, le Cameroun A’, lors de son second match, une rencontre qui s’annonce déjà très décisive, puis qu’elle permettra à son vainqueur d’avoir un pied et demi en quart de finale. Avant ce match qui aura lieu entre les deux leaders mercredi prochain, Saturnin Ibela Ignambi, le néo coach de Djoliba AC du Mali s’est livré aux questions de Africa Foot United.

Dans un entretien à nous accorder, le technicien gabonais de Djoliba AC pense que le Mali peut se tirer d’affaires face au Cameroun.

Le Mali a remporté son premier match face au Burkina Faso. Quelle est votre appréciation de la prestation des Aigles locaux ?

« A ce niveau de la compétition, le plus important est la victoire, ce qu’ils ont réussi à faire. On peut revenir sur les détails et la manière par la suite, mais l’essentiel est fait. »

Qu’est ce qui a manqué ou qu’est que le Mali peut corriger pour aller loin ?

« Je crois que l’entraîneur a toutes les données pour résoudre les multiples problèmes qui se sont posés au cours du premier match, mais dans ces genres de compétitions chaque match est une finale et chaque finale ne se ressemble pas. Il saura faire face à chaque difficulté qui se présentera à lui au moment opportun. »

Comment le Mali peut-il sortir du piège camerounais ?

« Comme il est sorti du piège burkinabè et je ne pense pas que le Mali était en difficulté. Face au Cameroun, le ballon sera rond pour tout le monde. Rien n’est joué à l’avance au football. »

Comment entrevoyez-vous la suite de la compétition pour eux (Mali) ?

« Ils ont marqué et n’ont pas encaissé. C’est ça le football. Le reste dépendra de la manière dont le coach gère son effectif et son vestiaire. Les Aigles ont les moyens d’aller loin dans la compétition. »