CHAN 2020 : Maroc-Ouganda, les Lions veulent terminer leader

CHAN 2020 : Maroc-Ouganda, les Lions veulent terminer leader

Publié le : / Par

Pour l’honneur, Les ougandais doivent livrer une nouvelle bataille afin de chercher les trois points. L’adversaire étant le tenant du titre en difficulté, ce choc s’annonce bien ouvert.

Après une défaite surprise contre les Éperviers, les ougandais ont désormais le dos au mur. Contraints à une victoire au risque de se faire éliminer, ils doivent être plus précis dans les derniers gestes. Johnathan Mckinstry, le sélectionneur de l’équipe nationale ougandaise des joueurs locaux va devoir miser sur la qualité. Ainsi, il va instruire ses poulains de profiter des erreurs de l’adversaire pour créer la sensation. Le point à revoir est la défense, puisqu’elle s’est montrée fébrile lors du deuxième match contre le Togo. Le milieu offensif des Grues Joachim Ojera, va devoir faire mieux que dans les précédents matchs. Étant le meilleur du groupe avec Aziz Kayondo, ils auront la lourde tâche de porter l’équipe ce soir face à un adversaire qui n’a pas encore retrouvé ses repères dans la compétition.

Maroc, l’heure du réveil ?

Après quatre points pris en deux matchs avec un jeu sans conviction, le Maroc recherche toujours son match de déclic. Houcine Ammouta, le sélectionneur local marocain, retient toujours son souffle, puisque les cadres de l’équipe A’ déjouent et n’arrivent pas à convaincre, à l’image de Ayoub El Kaabi et Walid El Karti. Pourtant ces joueurs ont été la pierre angulaire autour de laquelle le groupe qui a remporté le CHAN 2018 est construit. Il va falloir prendre des fortes décisions afin de retrouver l’équilibre pour mieux se relancer.

En statistique, il est à retenir que les deux Nations se connaissent bien dans cette compétition. Elles se sont croisées en 2014 lors de la 3e édition du Championnat d’Afrique des Nations, année de la première participation des Lions de l’Atlas. À l’arrivée, le Maroc a écrasé l’équipe ougandaise sur un score de trois buts à un.

L’histoire va-t-elle se répéter ?