Maroc 1 - Togo 0 défaite togolaise.

CHAN 2020 Maroc 1 – Togo 0 : Une défaite amer selon la presse togolaise

Publié le : / Par

Pour leur baptême de feu dans le Championnat d’Afrique des Nations Cameroun 2020, les Éperviers locaux du Togo sont tombés les armes à la main face au Maroc 1-0. Un but du marocain Jarbane sur pénalty à la 27e minute aura suffit pour les Lions de l’Atlas locaux de prendre les trois points de cette première journée du groupe C. Une défaite au goût amer diversement commentée par la presse locale du Togo.

Sans trop forcer, le Maroc est venu à bout des Éperviers du Togo sur la plus petite des marges 1-0 lors de la première journée dans le groupe C. Pour cette première sortie du Togo qui n’a pas démérité, la presse locale a diversement commentée.

Le site d’information togolais sportif 228.com titre « Une plume arrachée des Éperviers locaux par les Lionceaux du Maroc.

Le site www.ndiinfos.com tacle la présence de Claude Leroy aux côtés de la sélection locale. On peut lire dans son titre Togo/CHAN 2020 : Claude Leroy et la défaite s’installent dans le nid des Éperviers locaux. Un titre qui exprime clairement que le public sportif n’a pas du tout aimé la présence du sorcier blanc aux côtés des locaux togolais. Pour certains, le technicien français porte la poisse aux autres sélections au vu de ses résultats avec l’équipe A.

Le site d’information togolais togofoot.tg titre, Le Togo débute mal par une défaite.
Le Sosports.tg écrit : Une défaite et des regrets pour le Togo face au Maroc. Le confrère du site foot.tg sans trop de commentaire écrit, Défaite du Togo face au Maroc.

Celui du site 228foot.tg titre : L’historique qualification démarre très mal pour nos locaux.
Le site ahouevi.info ajoute : Entrée en matière compliquée pour le Togo.

Le nouveaureporter.com écrit : les Éperviers perdent petitement les armes à la main.

Et au site impartialactu.info de dire : Début compliqué pour les Éperviers A’
Une première sortie diversement commentée par la presse locale qui estime que le Togo pouvait faire mieux.

Crédit Image : Gilles Kadji