CHAN 2020: L’attaque des Diables rouges, souci majeur pour Ngatsono

CHAN 2020: L’attaque des Diables rouges, souci majeur pour Ngatsono

Publié le : / Par
Le Championnat d’Afrique des Nations a subi la loi du coronavirus. La CAF s’est vue obliger de reprogrammer la compétition réservée aux joueurs évoluant dans les championnats locaux en 2021. Une occasion pour 
Barthélémy Ngatsono de revoir son secteur offensif. 
 
La reprogrammation de la 6e édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), en janvier 2021 au Cameroun fera à coup sûr du bien aux nations qui n’étaient pas totalement prêtes avant le date du démarrage. Véritable casse-tête pour Barthélémy Ngatsono, sélectionneur du Congo Brazzaville, le secteur offensif des Diables rouges locaux est à revoir avant le début effectif du CHAN. Les ambitions étant de remporter l’édition 2021, le staff technique va de nouveau redistribuer les cartes afin de permettre à un certain nombre de joueurs de mériter leurs places dans la sélection mais le souci majeur sera de donner vie à l’attaque des Diables rouges en panne d’efficacité lors des éliminatoires.
 
Face aux Léopards de la République démocratique du Congo, au Mena du Niger et aux Chevaliers de la Méditerranée de la Libye, le Congo Brazzaville a dû cravacher dur, avant de s’offrir son billet qualificatif pour le Cameroun. Les Diables rouges veulent faire mieux que l’échec en quarts de finale, lors de la dernière édition. Barthélémy Ngatsono et ses hommes n’ont pu convaincre, lors du tournoi Tifoco à Brazzaville contre le Cameroun et à Kigali face au Rwanda (seulement deux buts). 
 
« Nous avons joué tous les matches à fond de la première à la quatre vingt-dixième minute. Le seul point négatif est l’attaque. C’est sur ce secteur que nous allons nous attéler. La relation milieu-attaque n’était pas trop mal aussi, parce que nous nous créons les occasions de buts. Mais il faut les marquer. On va travailler dessus pour que nous soyions sereins au Cameroun », avait déclaré Barthélémy Ngatsono dont les propos ont été repris par Adiac-congo, avant le report du Chan. 
 
Occasion pour le sélectionneur et son staff d’ouvrir les vannes pour d’autres attaquants avant la publication de la liste définitive des 23 joueurs qui vont disputer la compétition. Initialement prévu du 4 au 25 avril 2020, le CHAN au Cameroun a été repoussé en janvier 2021 en raison de la pandémie du coronavirus.