Tactique de Zdravko Logarusic pour battre le Burkina lors de la Chan 2020 Serge Andoulo of Cameroon challenged by Leeroy Mavunga of Zimbabwe during the 2021 Chan football match between Cameroon and Zimbabwe at the Ahmadou Ahidjo Stadium,Cameroon on 12 January 2021 ©Sports Inc By Icon Sport

Chan 2020 : La tactique de Zdravko Logarusic pour battre le Burkina Faso

Publié le : / Par

Après leur défaite 1-0 face au Cameroun Samedi dernier, dans le groupe A, le Zimbabwe veut mettre les bouchées doubles pour éliminer le Burkina Faso. L’entraineur des Warriors Zdravko Logarusic a dévoilé en conférence de presse hier mardi, la tactique adéquate pour battre les Etalons.

Face aux médias hier, Zdravko Logarusic fait allusion à une approche défensive lors du match contre le Burkina Faso, dans le groupe A, alors que les Warriors ont désespérément besoin d’une victoire pour espérer continuer l’aventure. Tout en reconnaissant les faiblesses de l’équipe, l’entraineur croate estime qu’un jeu intelligent peut contrecarrer les plans de la formation burkinabè.

« Maintenant, nous connaissons nos faiblesses et nous connaissons nos forces.  Nous devons trouver un moyen de les contenir et aussi faire quelque chose dès le départ.  Nous savons que nous devons gagner, mais nous ne pouvons pas mettre trois joueurs d’avance et dire que nous jouons un jeu ouvert », déclare-t-il avant d’ajouter, « Nous devons jouer intelligemment, nous devons utiliser ce que nous avons dans notre équipe, nous devons utiliser nos forces et nous devons essayer de les endommager dans les petits détails, là où ils sont faibles, mais nous ne voyons pas trop de faiblesses dans le Burkina Faso ou le Mali, mais bien sûr, ce ne sont pas les Jeux olympiques pour nous de simplement venir et être là. Nous sommes ici pour concourir et nous ferons de notre mieux pour concourir correctement et ne pas décevoir les gens », a-t-il martelé.

Depuis le début de la compétition, tout semble aller contre les Warriors. Du choix des joueurs devant compétir jusqu’aux blessures et maladies en passant par les cas positifs au Covid-19 détecté au sein de l’effectif.