Les Léopards de la RDCongo au CHAN 2020

CHAN 2020: La RDC Congo saisit la CAF

Publié le : / Par

La République Démocratique du Congo (RDC) n’a pas digéré les circonstances de l’élimination de son équipe du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Elle a décidé de saisir l’instance faîtière du football africain contre le Cameroun, pays hôte pour traitements inhumains et inacceptables.

Les Léopards ont été éliminés des quarts de finale par le Cameroun, après avoir vécu une veille de match tourmentée. Cette tourmente a été provoquée par une affaire d’une dizaine de joueurs congolais testés positifs au Covid-19. La délégation congolaise non convaincue a diligenté une contre-expertise qui a finalement révélé un seul joueur et deux membres du staff testés positifs.

Scandale pour la RDC qui a mal vécu ce feuilleton qui a abouti à l’élimination de sa sélection A’. La délégation congolaise soupçonne le Cameroun d’avoir orchestré ce coup pour affaiblir sa sélection A’ au cours de leur confrontation. Quelques jours après l’élimination de la RDC du Championnat d’Afrique des Nations Cameroun 2020, par le Cameroun, la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), a entrepris déposer une plainte contre la nation hôte.

Selon des informations relayées par la presse congolaise, la correspondance transmise à la CAF, avec une copie à la FIFA, accuse le Cameroun de faits à la fois inhumains et inacceptables subis par la délégation congolaise. Elle réclame réparation, et des sanctions exemplaires à l’endroit du Cameroun. Ce qui s’est passé la veille du match de quart de finale entre les Lions Indomptables et les Léopards était simplement inadmissible, selon la FECOFA, qui avait déjà la même nuit dénoncé un complot contre la RDC, après l’annonce de 13 cas positifs parmi les Léopards.

L’équipe congolaise n’était pas à sa première charge. Elle avait eu à affronter la même situation de cas confirmés lors de son second match de poule. Le match avait été disputé sans plusieurs cadres et son entraîneur, tous mis en quarantaine. L’incident de la veille des quarts de finale était forcément un coup dur et l’équipe avait un moral affaibli. Cet épisode a certainement influé sur l’entraînement de l’équipe et surtout la mise en place du schéma tactique de Florent Ibenge.