CHAN 2020 : gravé à jamais! Morocco winners of 2021 african nations championship during the 2021 Chan football Final match between Guinea and Cameroon at Ahmadou Ahidjo Stadium, Cameroon on 07 February 2021 ©Sports Inc By Icon Sport - (Cameroun)

CHAN 2020 : gravé à jamais!

Publié le : / Par

Depuis le dimanche 7 février dernier, les rideaux sont tombés définitivement sur la 6è édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Champions avant cette expédition camerounaise, les Lions de l’Atlas A’ ont réussi l’exploit de conserver un titre acquis à domicile en 2018, devenant par la même occasion la seconde nation à compter dans son armoire deux trophées de la compétition, avec la RDC. Après trois semaines de tournoi, quel bilan peut-on faire de cette édition du CHAN qui s’est achevée avec un nouveau sacre des joueurs du Royaume Chérifien ?

Un CHAN déjà Historique

sily nat CHAN 2020 : gravé à jamais!

Le CHAN Cameroun 2020 est déjà entré dans l’histoire du football africain. A l’issue de la finale qui a connu une farouche explication entre Aigles A’ du Mali et Lions de l’Atlas A’, ce sont les félins qui ont fini par venir à bout des accipitridés sur un score de 2-0. Ce nouveau sacre inscrit définitivement le nom des Lions de l’Atlas A’ dans les annales du football africain. Ils sont devenus en effet, la première nation à conserver ce trophée depuis sa création en 2009. Houcine Ammouta et ses protégés, ont rejoint par la même occasion la RDC, qui compte 2 titres.

Ambiance au Stade

suppo CHAN 2020 : gravé à jamais!

En raison de la propagation du coronavirus et des gestes barrières qu’il faut observer afin de préserver la santé de la population, c’est un nombre très limité de tickets qui a été mis en vente. Ce n’était donc pas la grande ambiance des grands jours de football digne d’une compétition continentale qui était au rendez-vous. Néanmoins, le peuple camerounais a profité à fond des quelques billets mis à leur disposition. Ainsi, les différents sites apprêtés pour la compétition n’ont pas chômé en ambiance. Un village de CHAN a même été érigé afin de permettre aux différents amoureux du cuir rond qui ne peuvent pas effectuer le déplacement des différents stades de vivre les rencontres dans un cadre convivial. Si l’ambiance au sein des stades n’est pas vraiment celle que pouvait engendrer une compétition de cette posture en temps normal, les rues et les quartiers de ville ont vécu de bout en bout en bout le tournoi. Comme d’habitude, lorsque le pays hôte a match, l’ambiance monte naturellement d’un cran. CHAN Cameroun 2020 n’a pas dérobé à la règle non plus.

Niveau de Jeu

niveau CHAN 2020 : gravé à jamais!

Ce CHAN a connu une vraie intensité dans le jeu. Même si le Maroc a su hausser le niveau de son football au fur et à mesure que la compétition évoluait, sans risque de nous tromper, nous pouvons dire que ce CHAN est l’un des meilleurs depuis la création du tournoi. Toutes les rencontres étaient très serrées, en témoignent les scores étriqués observés à chaque fois. Toutes les équipes sont très proches l’une de l’autre en matière de niveau de jeu.

Organisation, une Répétition pour la CAN

cérémonie CHAN 2020 : gravé à jamais!

Sur le plan organisationnel, ce fut plutôt une réussite. Le CHAN fut une belle répétition pour le Cameroun avant la CAN 2021, qui se jouera finalement en 2022 en raison de la pandémie du coronavirus. Pour une compétition d’un tel acabit, c’est plutôt bon. Les petits plats ont été mis dans les grands afin d’offrir une très belle fête aux férus du sport roi. Le comité d’organisation a fait le travail qu’il fallait pour mettre toutes les délégations à l’aise. Des complexes hôteliers, en passant par les infrastructures sportives, tout était au point. Certes, il y a eu certains dysfonctionnements à l’image du lampadaire qui s’éteint en plein match, mais cela ne saurait entacher toute l’organisation faite autour de cette « Mini CAN ». Demander au Cameroun d’organiser la CAN en 2021 au lieu de celle de 2019, afin de lui permettre d’être prêt est sans doute la décision salvatrice qui a permis au pays de Paul Biya de se sortir d’affaires. Le comité d’organisation pourra tirer des conclusions du CHAN pour être fin prêt pour la CAN.

Covid-19

covi CHAN 2020 : gravé à jamais!

Comme on pouvait s’en douter, le coronavirus s’est invité aussi à la fête. L’une des fausses notes de ce CHAN est sans aucun doute cette pandémie qui a réussi à perturber les équipes présentes au Cameroun. Toutes les délégations sont restées sur le qui-vive, dans la crainte permanente de voir leurs joueurs déclarés positifs. La RD Congo en fait les frais par exemple et a vu 13 joueurs de son effectif déclarés positifs. Mais après contre-expertise, les premiers résultats s’avèrent faussent. Toutefois, malgré ces quelques faits, le coronavirus n’a pas pour autant perturbé le déroulement de la compétition.