CHAN 2020 : Finale, le Maroc A’  sur le toit de l’Afrique Ayoub El Kaabi of Morocco receives the trophy during the 2021 Chan football Final match between Guinea and Cameroon at Ahmadou Ahidjo Stadium, Cameroon on 07 February 2021 ©Sports Inc By Icon Sport - (Cameroun)

CHAN 2020 : Finale, le Maroc A’  sur le toit de l’Afrique

Publié le : / Par

La finale de la sixième édition du Championnat d’Afrique des Nations qui s’est déroulée entre le Mali et le Maroc, ce dimanche 7 février 2021 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, a tenu toutes ses promesses. Au terme de cette rencontre âprement disputée, les Lions de l’Atlas viennent à bout des Aigles du Mali (2-0) et remportent pour la deuxième fois consécutive la compétition.

Après 2018, le Maroc remporte le Championnat d’Afrique des Nations pour la deuxième fois d’affilée de son histoire. Ce qui fait du royaume chérifien le premier pays à réaliser un tel exploit depuis la création de lacompétition en 2009.
Tout a commencé par une envie manifeste des marocains dès les 20 premières minutes. Sur un coup-franc de Rahimi, le gardien malien Digui Diarra repousse difficilement le ballon. Après cette frayeur, le Mali prend le contrôle du match à son tour, domine l’adversaire et se crée des situations offensives grâce à Moussa Ballon et Moussa Koné. Malgré tout, aucune des deux formations ne parvient à trouver le chemin des filets jusqu’à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le jeu est devenu plus serré et les deux équipes commettent assez de fautes. Malgré le duel physique imposé par le Mali, le Maroc résiste.

Le déclic

Très acculée par les offensives maliennes, l’équipe marocaine, contre le cours du jeu, ouvre le score par Sofiane Bouftini à la 69ème minute sur corner. Le défenseur marocain prend tout le monde de court et croise sa tête pour tromper Digui Diarra qui n’a absolument rien pu faire. Assommés, les Aigles sont à nouveau surpris sur un corner accordé par l’arbitre. Ayoub El Kaabi, en bon renard des surfaces, réussit à son tour à reprendre de la tête une passe de son coéquipier. À 2-0, le coach malien Magassouba effectue trois changements qui ne vont absolument rien apporter. Ils seront puni une fois de plus lorsque Issa Samaké, le latéral droit, s’est fait expulser par l’arbitre après un deuxième carton jaune reçu dans le temps additionnel.

Avec ce score de 2-0, le Maroc remporte pour la deuxième fois le trophée et rejoint la RD Congo. Pour rappel, la Guinée complète ce podium après sa victoire sur le Cameroun (2-0).