Championnat d’Algérie -Ligue   Les Canaris du Djurdjura fin prêts pour la reprise !

Championnat d’Algérie -Ligue Les Canaris du Djurdjura fin prêts pour la reprise !

Publié le : / Par

A une semaine du coup d’envoi de la nouvelle saison, le staff technique de la JSK se dit fin prêt pour aborder la nouvelle saison dans les meilleures conditions.

« Nous sommes prêts pour aborder la nouvelle saison « dira le coach franco-tunisien Aymen Zelfani. Un coach qui aurait aimé parfaire la cohésion de son groupe et surtout avoir une idée plus précise sur le onze qui entamera la saison face aux criquets du CABBA le 28 de ce mois à Tizi-Ouzou. Mais la dernière rencontre amicale, prévue samedi dernier face à l’ES Sétif a été finalement annulée en raison des funérailles de l’ancien président Hannachi inhumé le même jour. Tant et si bien que le staff a été contraint de disputer une rencontre face aux espoirs de l’équipe. Ces derniers viennent d’être corrigés par la sélection nationale des U21 (0-6). Un revers qui a vu leur coach Tala-Ighil remercié et remplacé par Bensafi l’actuel driver des U19. C’est donc à partir de cette rencontre prévue au courant de la semaine prochaine que le coach de la Zelfani sera définitivement fixé sur sa composante qui abordera la nouvelle saison.

Le problème de la licence du coach

Il reste que le même Zelfani pose un sérieux problème. A savoir celui de sa qualification à prendre le banc en match officiel. Lui qui ne dispose pas encore du fameux sésame, à savoir la licence l’autorisant à prendre place sur la main courante aux côtés de ses joueurs.

En effet ne disposant pas de la licence CAF « A » ou son équivalent (UEFA A ou Pro) exigée par la direction technique nationale pour toute délivrance de licence d’entraîneur, Zelfani ne peut pour l’heure driver la formation algérienne. Pis sa situation a même provoqué des dégâts des collatéraux. Et pour cause, se sentant piquée dans son honneur et dans l’obligation de rendre l’appareil à son homologue Algérienne, la DTN de la Fédération Tunisienne de Football (FTF) a bloqué, elle aussi, Majdi Kardi le coach Algérien vivant en Tunisie pour driver un club Tunisien bien que détenteur de la fameuse licence CAF A. Pour tenter de réparer l’affront subi par son compatriote Zelfani en Algérie, la FTF a exigé la licence CAF Pro qui n’existe pas encore même si un chantier du projet a été lancé en janvier 2018 au Maroc par le président de la CAF sans que cela n’ait une suite ou une concrétisation.

Mieux, cette situation de Zelfani a aussi provoqué un certain malaise au sein même de la direction de la JSK. En effet, le directeur sportif et ancien joueur de la formation Kabyle, Kamel Abdeslam, connu pourtant pour son calme olympien, est sorti de sa réserve en qualifiant la situation actuelle de Zelfani d’ubuesque. Il est même allé jusqu’à menacer de démissionner en cas où Zelfani ne pouvait fournir le fameux sésame d’ici la reprise de la saison. Tant pour lui cette situation et surtout ce flou n’a que trop duré à ses yeux.

Dans le même registre, et selon certaines confidences, même le porte- parole du club l’emblématique capitaine du fameux Jumbo-Jet, Miloud Iboud n’a pas manqué d’exprimer son désaccord avec le président sur la question. Tant selon ces mêmes sources, Iboub n’a pas été du dos de la cuillère pour dire ses vérités au chairman Mellal en refusant de voir un si grand club drivé par un coach à partir de la tribune.

Le dilemme du président Mellal

Devant cette contestation interne, le président Mellal aurait promis de solutionner le problème avec la tenue du Bureau fédéral de la FAF qui s’était réuni ce jeudi pour discuter de la formule de compétition pour la nouvelle saison en maintenant bien évidemment un championnat unique à 38 journées.

Interrogé sur ce sujet, Mellal s’est montré rassurant « il n’existe pas de problème Zelfani. Il est entraîneur de la JSK et sera sur le banc dès la première journée ». Il reste à savoir par quel truchement, le franco-tunisien sera qualifié personne pour l’heure ne le sait même si certaines indiscrétions nous ont indiqués qu’il serait qualifié en tant que préparateur physique.

Affaire à suivre donc !