Ce dimanche 19h00 (GMT) Demi-finale CAN 2019: Algérie  – Nigeria :  La grande explication !

Ce dimanche 19h00 (GMT) Demi-finale CAN 2019: Algérie – Nigeria : La grande explication !

Publié le : / Par

Épuisés par les 120 minutes de jeu et la série de tirs buts face à la Côte d’ivoire, les coéquipiers de Riyad Mahrez devront puiser aux plus profond d’eux-mêmes pour passer cet écueil nigerian. C’est sur le plan physique que se jouera cette confrontation algéro-nigériane avec un avantage certain pour les hommes de Gernot Rohr, qui ont bénéficié d’un jour de repos supplémentaire, outre le fait que leur match des quart de finale se soit achevé dans les temps réglementaires. Tout dependra de la récupération, dont auront bénéficié les camarades de l’inusable Djamel Benlamri, le roc de la défense algérienne. Ce désavantage ne semble guère entamer la confiance et la détermination des Bensebaini, Mbolhi et autres Feghouli. Aux dernières nouvelles ce dernier,  remis de sa blessure contrairement à Youcef Atal out pour au moins quatre semaines, sera présent aux côtés de ses partenaires pour jouer cette demi-finale. Le sociétaire de Galatasaray, qui avait déclaré avant le debut de cette CAN:  » si je suis venu c’est pour gagner ce trophée, sinon je serai parti en vacances avec ma famille », affiche une volonté inébranlable d’aller au bout de son entreprise.

Le coach nigérian, qui n’a pas tari d’éloges sur les prestations des « Fennecs » dans ce tournoi, pense avoir trouver le moyen de les stopper, à l’instar de son capitaine Obi Mikel, qui a déclaré: « nous savons comment prendre cette équipe algérienne ». Ce ne sera certainement pas aussi facile qu’il le pense parce que la sélection algérienne n’a que rarement été aussi solidaire et engagée dans une compétition. Riyad Mahrez et consorts veulent s’offrir ce trophée à un peuple, qui les soutient comme un seul homme en témoignent les manifestations de joies à travers toute l’Algérie après la qualification aux dépens de la Côte d’ivoire. Ils sont déterminés à aller jusqu’au bout de leur rêve ou de tomber les « armes » à la main.