CDM 2030

CDM 2030 : Une coorganisation Italie-Arabie Saoudite envisagée

Publié le : / Par

Selon The Athletic, l’Italie envisage une éventuelle candidature conjointe pour accueillir la Coupe du monde 2030 avec l’Arabie saoudite.

Le président de la Fédération italienne de football (FIGC), Gabriele Gravina, a déclaré jeudi aux médias que l’Italie espère surfer sur la vague d’enthousiasme de sa victoire à l’Euro 2020 en se portant candidate pour le Championnat d’Europe 2028 ou la Coupe du monde 2030. Cependant, cela n’aura peut-être pas lieu nécessairement sur le sol italien uniquement, car la tendance actuelle est que les pays s’unissent pour accueillir des tournois. Surtout après un élargissement à 48 équipes et 80 matchs à partir de 2026.

Habituellement, ce sont des pays voisins, mais l’Italie pourrait même s’unir à l’Arabie saoudite pour la candidature à la Coupe du monde. Selon The Athletic, Boston Consultancy Group conseille l’Arabie saoudite sur son offre potentielle et suggère une coalition. Cela pourrait être avec l’Egypte et le Maroc, mais l’Italie est une autre alternative intrigante.

Ce serait la continuation de liens d’affaires étroits, qui ont vu deux éditions récentes de la Supercoupe d’Italie jouées sur le sol saoudien. Cette décision avait déjà suscité la controverse en Italie en raison des lois saoudiennes médiocres sur les droits de l’homme, la liberté des médias et la tolérance religieuse, en particulier à la suite de l’assassinat du journaliste dissident Jamal Khashoggi.

La victoire de l’Italie à l’Euro 2020 renforcerait leurs espoirs d’accueillir un tournoi majeur, d’autant plus qu’une candidature commune britannique et irlandaise a probablement été sabordée par les scènes violentes et chaotiques autour de la finale du Championnat d’Europe à Wembley. Selon Footballitalia, l’Espagne et le Portugal sont actuellement favoris pour remporter les droits d’accueil de l’Euro 2028.