Denis Lavagne

CC CAF – Tirage au sort : « C’est jouable pour la JSK », Denis Lavagne

Publié le : / Par

En héritant du groupe B composé des marocains de la RS Berkane, des camerounais de Coton Sport et des zambiens du Napsa Stars, les Algériens de la JSK se retrouvent dans un groupe très équilibré. C’est du moins ce que confirme l’entraîneur de l’équipe algérienne.

« C’est un groupe très équilibré et sportivement jouable », a déclaré Denis Lavagne juste après le tirage au sort, effectué en début d’après-midi de ce lundi 22 février au siège de la CAF. Aussi pour lui, avec l’expérience acquise en phase éliminatoire, son équipe peut jouer les deux premières places du groupe : « en toute modestie et sans diminuer de la valeur des trois adversaires, je peux vous dire que la JSK peut prétendre à l’une des deux places qualificatives ».

Parmi ces adversaires, la JSK et son coach connaissent trop bien l’équipe de Coton Sport contre laquelle ils ouvriront le bal de cette phase de poule le 10 mars 2021. En effet la JSK a rencontré par trois fois cette formation camerounaise, dont deux en Ligue des champions de la CAF et une en Coupe de la confédération de la CAF. D’ailleurs, c’est cette équipe de Coton Sport, alors dirigée par le Sénégalais Lamine N’Diaye, qui a mis fin au règne de la JSK et son statut triple tenant du titre en Coupe de la confédération de la CAF (2000,2001, 2003). À l’époque les Kabyles ont concédé une courte défaite à l’aller (2-1) avant d’être tenus en échec à domicile (0-0) à l’étape des huitièmes de finale.

Les deux autres fois l’ont été en Ligue des champions de la CAF où la JSK a pris le dessus sur Coton Sport (1-0 ; 2-0) afin de se qualifier pour la phase de groupes. En 2008, c’est plutôt le Coton Sport qui s’est imposé (3-0 ; 2-1) avec Denis Lavagne, l’actuel coach de la JSK. C’est dire que me technicien français connaît bien cette équipe de Coton Sport pour y avoir remporté 5 titres de champion et 4 fois la Coupe du Cameroun, sans oublier la finale en Ligue des champions de la CAF (2008). « Que de bons souvenirs ont été exhumés avec ce tirage » a-t-il déclaré à ce sujet. Quant aux deux autres adversaires, Lavagne, tout en déclarant ne rien connaître des Zambiens du NAPSA Stars, trouve que « jouer le tenant du titre est souvent difficile mais très excitant ».

Les dirigeants de la JSK auraient sans doute poussé un ouf de soulagement de ne pas voir dans leur groupe les Sud-Africains de Orlando Pirates, au vu de tous les problèmes et tracasseries liés à la l’organisation des matchs en raison de la situation sanitaire que connaît l’Afrique du Sud.