Br3vhkVz3qSQC2pYzHfk CAN 2019 _ - Ghana 0 - Cameroun 0 : Les Blacks Stars désormais dos au mur !

CAN 2019 _ – Ghana 0 – Cameroun 0 : Les Blacks Stars désormais dos au mur !

Publié le : / Par

Le Ghana devait s’imposer contre le Cameroun ce samedi à Ismaïlia, pour se relancer dans la poule F de cette CAN 2019, mais il a été contraint au nul 0- 0 par les champions d’Afrique. Les Black stars, mus dans un esprit revanchard rêvaient pourtant d’une première victoire face au Cameroun en phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, et ont démarré la partie le cœur à l’ouvrage. Les équipiers d’André Ayew sont plus conquérants dans cette première période et se procurent les première occasions du match. Ils sont présents en permanence devant les buts d’Andre Onana, essayent à distance mais ne trouvent pas le cadre, à l’image d’une frappe au cordeau de Christian Atsu dans les 16 mètres qui effleure le montant gauche du gardien camerounais André Onana (11′). Le milieu de Newcastle, éprouvé par un bobo, est remplacé dans la foulée par Samuel Owusu (15′). Les Camerounais ont du mal à repousser le bloc ghanéen, et doivent subir la domination des Black stars pendant plus d’une demi-heure de jeu.

Les Lions procèdent par des contres et se procurent une première opportunité par Clinton Njie qui essaye une frappe de loin, mais détournée en corner par Richard Ofori le gardien des Black stars (36′). Les Camerounais sont beaucoup plus présents sur cette fin de première période, et passent même près de l’ouverture du score lorsque Christian Bassogog reprend instantanément une balle en retrait de Collins Faï, mais le gardien Richard du Ghana était sur la trajectoire (41′). Après ce round d’observation, les 22 acteurs rejoignent les vestiaires sur un score vierge. 

La partie reprend avec une légère domination ghanéenne, et les hommes de James Appiah sont toujours portés vers les buts camerounais. À défaut de transpercer le rideau défensif des Lions, les Ghanéens tentent des frappes à distance. Mubarak Wakaso décoche un énième tir à l’entrée de la surface d’Andre Onana, mais en dehors du cadre (55′). D’un côté comme de l’autre, on s’épie et les individualités d’un côté comme de l’autre sont sous éteignoir. Ni Bassogog ou Njie, encore moins les frères Ayew ne parviennent à prendre le jeu à leur compte. 

 

Passée l’heure de jeu, l’étincelle tarde toujours. Les réajustements sont opérés de part et d’autre avec les entrées de Choupo-Moting (Bong) et Bahoken (Toko-Ekambi) côté camerounais, et Gyan Asamoah (Kwadwo Asamoah) pour les Black Stars. Mais les occasions se raréfient. Dans les arrêts du jeu, Samuel Owusu a la balle du match. Il va en solitaire, fixe les défenseurs camerounais et enchaîne d’une frappe qui échoue sur la transversale (88′). Jordan Ayew aussi se procure une balle sur une attaque rapide et décoche une frappe captée par André Onana (89′). La fin de match est haletante, les Black stars y croient mais ne trouvent pas la faille. Ils se contenteront du match nul (0-0), qui les condamne désormais à la victoire face à la Guinée-Bissau lors de la troisième journée, s’ils espèrent se qualifier pour les huitièmes de finale. Les Lions quant à eux n’auront besoin, au pire, que d’un nul pour se qualifier au second tour.