CAN

CAN : Vers un nouveau retrait de l’organisation au Cameroun ?

Publié le : / Par

Véritable bombe en attente pour le Cameroun. Pays organisateur de la prochaine CAN 2021 qui se dispute du 9 janvier au 6 février 2022, il risque de se faire retirer l’organisation par la CAF. Le Maroc serait en embuscade pour jouer les pompiers.

Après le retrait de l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun au profit de l’Égypte, un scénario identique pourrait se produire à nouveau pour l’édition 2021 de la compétition.

Quelques jours après l’annonce du report du tirage au sort par la CAF, pour des raisons logistiques liées à la pandémie, des rumeurs persistent sur le fait que la CAF pense à retirer l’organisation au Cameroun au profit du Maroc. « Le report du tirage au sort n’a rien à voir avec la pandémie. Dans ce cas-là, on aurait pu le faire par visioconférence. Une délégation de la CAF s’est rendue au Cameroun et a constaté que 60% des stades ne sont pas aptes à organiser les matchs de la CAN », a confié Abdelmonaim Chatta, un ancien directeur technique au sein de la CAF, à une chaîne égyptienne.

Le journal Algérien La Gazette du Fennec précise de son côté que le Maroc est en train de mettre la pression sur la CAF afin qu’elle lui octroie l’organisation de la compétition au détriment du Cameroun : « Fouzi Lekjaa, président de la Fédération Marocaine de Football et deuxième vice-président de la Confédération Africaine de Football (donc très proche du patron de l’instance Patrice Motsepe) est en train d’activer ses lobbys pour convaincre les membres influents à l’instance confédérale de l’attribution de l’organisation de la prochaine CAN au royaume chérifien ».