CAN U17 2021 : Le Congo se préparent au Maroc

CAN U17 2021 : Le Congo se préparent au Maroc

Publié le : / Par

Logé dans le groupe B en compagnie du Nigeria, la Tanzanie et de l’Algérie, les Diables Rouges du Congo vont préparer la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans au Maroc ; terre d’accueil de la compétition.

Lors d’une séance de travail tenue ce mercredi 24 février avec le ministre des Sports et de l’Éducation physique Hugues Ngouélondélé, le président de la Fédération Congolaise de Football (Fecofoot), Jean Guy Blaise Mayolas a fait le point des préparatifs de l’équipe nationale pour la compétition prévue du 13 au 31 mars au Maroc.

Le Congo et le Cameroun ont été sélectionnés par la Commission d’Organisation des Compétitions des Jeunes de la CAF pour représenter l’UNIFAAC (zone Afrique centrale). Ce choix intervient puisqu’ils n’ont pas pu jouer le tournoi UNIFAAC. La commission a donc choisi les deux finalistes de l’édition 2019

.

Pour permettre aux jeunes de mieux se préparer, Jean Guy Blaise Mayolas a obtenu de la Fédération Royale Marocaine de Football un accord pour une mise au vert de dix jours. Au Maroc, a-t-il expliqué, les Diables rouges pourraient participer à un mini tournoi qui mettra aux prises la Zambie, la Tanzanie, le Cameroun et le Maroc.

« Cette équipe n’a pas eu de match de préparation. Nous avions vu avec la fédération marocaine si elle pouvait prendre en charge l’équipe de Congo en séjour pendant dix jours avant la compétition. Les Marocains sont prêts à nous accueillir. Mais nous devons avoir les titres de transport pour arriver au Maroc », a-t-il déclaré.

Ce plan a été approuvé par le ministre des Sports et de l’Éducation physique et promet de tout mettre en œuvre pour que les Diables rouges arrivent au Maroc d’ ici au 2 mars.

Dans la foulée, une liste de 25 joueurs qui répondent aux critères d’âge selon les pièces d’état-civil a été dévoilée. La Fecofoot a commis des équipes dans les mairies d’arrondissement pour vérifier l’authenticité de ces actes. La deuxième étape consiste à faire les IRM.

« La CAF vous donne la possibilité de faire les IRM au niveau local. Au sortir d’ici nous allons écrire à la CAF pour qu’elle nous envoie un expert pour venir lire ces IRM parce qu’ici, on ne fait que l’examen, mais on ne le lit pas », a précisé Jean Guy Blaise Mayolas.

Le président de la Fecofoot, a ajouté que le groupe des U17 pourrait être renforcé par quelques jeunes qui évoluent dans les centres de formation à Paris. « Nous avons contacté sur la place de Paris, quelques jeunes qui sont dans les centres de formations pour nous rejoindre au Maroc pour faciliter les déplacements afin de renforcer notre équipe. » , a ajouté le président de la Fecofoot.