CAN Maroc 2022 (F) : « Nous allons mettre le dos du Nigeria au sol », Gabriel Zabo 

Présent en conférence de presse d’avant-match ce mercredi, le sélectionneur des Lionnes Indomptables du Cameroun, Gabriel Zabo, s’est prononcé sur la préparation de son quart de finale contre le Nigeria. 

Avatar de Léger Tientcheu Par 13/07/2022 - 19:31
CAN Maroc 2022 (F) : « Nous allons mettre le dos du Nigeria au sol », Gabriel Zabo 

Le Nigeria a souvent frustré le Cameroun en phase finale de la CAN, notamment en finale. Est-ce qu’il y a un travail psychologique à faire auprès des joueuses, est-ce qu’elles pourraient avoir un petit complexe d’infériorité face à une équipe qui a gagné l’écrasante majorité des éditions ?

On ne saurait briser un signe indien, moi je ne veux même pas parler de signe indien, je voudrais parler du niveau de la compétition. Le Nigeria a compris, peut-être avant beaucoup d’autres nations en Afrique que le football féminin a une autre valeur. Aujourd’hui, le Cameroun est entrain de mettre tous les moyens pour revaloriser le football féminin là. C’est pour ça que lorsque vous regardez, l’écart s’est vraiment rétréci. Je pense que le moment est venu pour les autres nations de dire au Nigeria NON. Quand vous voyez ce que le Maroc fait par rapport au football féminin, quand vous regardez ce que l’Afrique du Sud est entrain de faire, ça veut dire que le temps du Nigeria est entrain de passer. Ce n’est pas un signe indien, je ne veux pas prendre cela comme ceci. Je veux prendre ça dans le cadre d’une prise de conscience des pays africains par rapport au football féminin. Le Cameroun n’est pas en reste, il est grand temps qu’on dise au Nigeria que nous aussi, nous avons grandi. Nous allons mettre leur dos au sol.

Comment allez-vous assurer demain avec un manque de deux joueuses de milieu défensif ( Monique Ngock et Grâce Ngock Yango)?

Nous sommes à 26. Si nous sommes à 26, ça veut dire que les autres ne sont pas venues faire de la figuration ou dormir à l’hôtel et manger, tout au contraire, elles brûlent d’envie d’en découdre. Elles veulent aussi jouer. Je voudrai vous faire une révélation. Les quatre ou les six matches de préparation que nous avons eu à jouer, la petite Ngock n’était pas titulaire, elle a profité d’une circonstance, l’absence de Dabda, pour se présenter comme le Marc Vivien Foé du football féminin camerounais. Malheureusement comme Dabda est arrivée en retard, la petite Ngock a pris les choses en main. Le football va tellement vite qu’aujourd’hui, on semble ignorer les performances de Dabda qui a présenté des garanties sur le plan de récupération de balle et de relance. De ce côté, tenez vous tranquille, nous avons des pièces de rechanges.

Vous jouerez votre 4e match ici à Casablanca. Qu’est-ce que vous en pensez?

C’est déjà une chance pour nous, on considère Casablanca comme la maison, on a beaucoup de supporters, on a beaucoup de repères sur le terrain, c’est déjà un désavantage pour le Nigeria. Nous sommes chez nous et le public est assez nombreux. J’en doute qu’on aura un public aussi nombreux à Rabat. Je suis sûr d’une chose, pour rencontrer le Maroc, on sera à Rabat.

Est ce que vous allez maintenir le système 3-5-2 qui a permis de battre la Tunisie et est ce que vous avez les joueuses pour l’animer après les absences de Grâce Ngock Yango et Monique Ngock ?

Le football aujourd’hui, on ne saurait animer un dispositif sans connaître les forces et les faiblesses de l’équipe adverse. On connaît véritablement les forces du Nigeria. Nous avons des absences, nous allons animer un dispositif qui va avec nos ambitions. Je ne saurai vous dire si ça va être en 3-5-2, en 4-3-3 ou en 4-4-2. Ce qui est sûr, ce sera en fonction des éléments que nous avons sous la main, en fonction de ce que nous avons vu le Nigeria présenter sur le terrain. Nous prendrons la mesure de mettre un dispositif qui va les mettre en difficulté et dans lequel nous serons à l’aise.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Léger Tientcheu
Léger Tientcheu est un Journaliste Camerounais spécialisé dans le sport en général et le football en particulier. Il exerce sa passion depuis 2009 dans plusieurs rédactions au Cameroun. Il a couvert de nombreuses compétitions nationales et internationales.
Nos recommandations: