Can FIBA 3×3 : Le Nigeria à la conquête de l’Afrique

Publié le : / Par

Pour la basketteuse  nigériane,  Nkechi Akashili, l’une des trois meilleures joueuses de l’édition inaugurale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Fiba basketball 3X3 qui s’est déroulée au Togo,  le Nigeria est  sans doute  l’un des meilleurs candidats au titre de l’édition 2018.  Tombées  en finale de la première édition face aux Maliennes, les D’Tigressa du Nigeria  veulent corriger le tir et prendre leur  revanche au prochain tournoi, qui aura toujours  lieu à  Lomé au Togo  du 9 au 11 novembre 2018.   « Notre objectif est de remporter le titre car nous voulons faire tout notre possible pour récompenser notre fédération pour son investissement dans le basketball 3×3 », a déclaré cette basketteuse de 28 ans  dans un entretien publié sur le site de la  Fiba Afrique.

Nkechi Akashili qui faisait partie de  l’équipe nigériane  qui a remporté la dernière édition du  Championnat d’Afrique féminin de basketball (Afrobasket),  sait que le Nigeria en plus de ses atouts  humains,  peut compter sur l’expérience acquise au dernier mondial du basketball. Elle n’oublie pas cependant, que la compétition sera plus difficile. « L’expérience que j’ai acquise en jouant contre les meilleures lors de la Coupe du Monde ne sera pas oubliée de sitôt. Se frotter à des joueuses que je n’avais jamais rencontrées auparavant, telles Breanna Stewart, Liz Cambage, Diana Taurasi, Aja Wilson et beaucoup d’autres m’a en effet donné un nouvel aperçu du jeu. Le Nigéria est l’un des meilleurs candidats au titre après l’avoir perdu d’un point contre le Mali. Pour nous en tant qu’équipe, nous devons jouer avec plus de ténacité car les autres pays visent aussi le titre. Nous devons continuer à travailler dur pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés », relève-t-elle.

Le Nigeria fait partie des 12 équipes féminines et masculines  africaines qui se sont qualifiées pour la phase finale de  la deuxième édition de la Can Fiba basketball 3X3. Le Mali et le Nigeria,  détenteur du titre chez les dames et messieurs,  essayeront  de conserver leur couronne. Le  Burkina Faso, le  Cap Vert et la République démocratique du Congo seront à leur première participation. « Toutes les équipes qui se sont qualifiées pour la phase finale sont assez bonnes pour remporter le titre, et pour nous, c’est une raison de plus pour ne pas les sous-estimer. Nous allons prendre les matchs les uns après les autres », a relevé  cette joueuse.