CAN 2023 : Où en est la Côte d’Ivoire ? 

La Côte d’Ivoire avance bien dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Les travaux sont à un taux d’avancement satisfaisant, selon l’Office National des Sports. Les infrastructures doivent même être livrées en janvier 2023. 

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 03/04/2022 - 11:22
CAN 2023 : Où en est la Côte d’Ivoire ? 

Les stades de la 34e Coupe d’Afrique des Nations seront livrés à bonne date. Le taux d’exécution des travaux est rassurant, selon les informations apportées par Mariam Koné-Yoda, Directrice Générale de l’Office National des Sports (ONS).

Etat des lieux des travaux

Le stade de Bouaké, qui constitue le lot 1, a un taux d’avancement de 94%, soit une évolution de plus de 13% par rapport au mois de décembre 2021. Quant à la cité CAN et les  terrains d’entraînement, l’évolution des travaux est également évaluée à 94%. En ce qui concerne le lot 2 sur le site de Korhogo, les travaux du Stade Amadou Gon Coulibaly ont atteint un taux de réalisation de 64%, soit plus de 8 % par rapport à décembre.

A San Pedro, pour ce qui est du lot 3, le chantier a connu une évolution supplémentaire de 8%. Ce qui revient à un avancement des travaux de 63% à 71%. Sur le lot 4, évalué à 98% à Yamoussoukro, les travaux sont en phase de finition. Quant à la rénovation de la pelouse du stade Alassane Ouattara d’Ebimpé, elle est pratiquement terminée. « L’expert gazon de la FIFA a été satisfait de cette pelouse », a fait savoir la directrice générale de l’ONS.

Félix Houphouët-Boigny, la grosse inquiétude

Si les travaux sont encourageants et rassurants sur les autres chantiers, il n’en est pas de même pour le Stade Félix Houphouët-Boigny. Ce chantier, où les travaux piétinent, reste la grosse inquiétude de l’ONS, malgré une avancée de 11,5%, par rapport à décembre 2021. Dans l’ensemble, ce n’est qu’un taux d’évolution de 25%. Ce qui n’inquiète cependant pas Mariam Koné-Yoda.

LIRE AUSSI:   Prix Marc-Vivien Foé 2022: Les trois finalistes connus

« Il est vrai que vu de l’extérieur, le stade Félix Houphouët-Boigny inquiète. Les Ivoiriens doivent être rassurés. Au plus haut sommet de l’État, tout est mis en œuvre pour que les choses avancent dans le bon sens. Il n’y aura pas de plan B, le Félicia sera prêt pour la CAN 2023 », a-t-elle rassuré.

Les travaux livrés en janvier 2023

La Côte d’Ivoire sera prête pour la CAN 2023, et dans le temps. C’est en tout cas l’assurance de Mariam Koné-Yoda. « Nous pensons que d’ici le mois d’octobre ou de novembre nous serons en mesure de faire la remise avec clé en main des infrastructures sportives de la CAN au ministère des Sports. Qui à son tour les remettra à la CAF en janvier 2023, soit 6 mois avant la compétition comme cela est indiqué dans le cahier des charges de la faîtière continentale », a-t-elle dit.

« Je peux rassurer les Ivoiriens que la Côte d’Ivoire tiendra les délais de livraison et respectera aussi les normes », a indiqué la patronne de l’ONS,  Mariam Koné-Yoda.

Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: