CAN 2023 : AHMAD AHMAD SUR FRANCE 24 « LA CÔTE D’IVOIRE PAS OBLIGÉE D’ACCEPTER »

CAN 2023 : AHMAD AHMAD SUR FRANCE 24 « LA CÔTE D’IVOIRE PAS OBLIGÉE D’ACCEPTER »

Publié le : / Par

Après avoir trouvé un pays d’accueil pour l’organisation de la CAN 2019, le président de la CAF semble très proche d’un dénouement concernant le glissement des CAN tant souhaité. Lui, ayant convaincu les présidents Camerounais et Guinéen, Paul Biya et Alpha Condé à accepter les messes de 2021 et 2025 a toujours maille à partir avec la Côte d’Ivoire dont la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) a déposé une plainte au Tribunal Arbitral du Sport (TAS) contre l’institution sportive africaine afin de contester cette décision.

Profitant de cet entretien à la chaîne française, le dirigeant malgache n’a pas mâché ses mots. « Nous n’avons pas encore reçu la réponse de la Côte d’Ivoire. Elle n’est pas obligée d’accepter l’organisation de la CAN 2023 par contre nous, nous sommes obligés de faire ce glissement par rapport au temps qui nous ai impartis au vu de l’année d’attribution de ses CAN (…) Je dois rencontrer le président de la Côte d’Ivoire très prochainement pour discuter avec lui » a signifié Ahmad Ahmad avant de pointer du doigt les retards dans l’exécution des travaux à Abidjan. « Sur les sites des compétitions en Côte d’Ivoire, aucune fondation visible. Dans les villes il n’y’a pas d’hôtels, ni de routes et d’aéroports. C’est impossible pour la Côte d’Ivoire de réaliser tous ses chantiers en deux ans » a glissé le premier responsable du foot africain.

Une sortie qui devrait faire réagir Abidjan en particulier le président de la Fédé, Sidy Diallo invisible lors des Awards de la CAF à Dakar.