CAN 2021: un ancien international Camerounais promet le feu aux Lions Indomptables, en cas d’échec

Lors d’une marche sportive organisée à Douala, le 2 janvier dernier, par les anciens Lions Indomptables du Cameroun, Pierre Bep, plus connu comme Bep Solo, ancien joueur de l’Union Sportive de Douala et international Camerounais (1977-1982), a mis en garde les poulains d’Antonio Conceiçao contre un échec lors de cette 33e édition de la CAN […]

Avatar de Léger Tientcheu Par 07/01/2022 - 12:53
CAN 2021: un ancien international Camerounais promet le feu aux Lions Indomptables, en cas d’échec

Lors d’une marche sportive organisée à Douala, le 2 janvier dernier, par les anciens Lions Indomptables du Cameroun, Pierre Bep, plus connu comme Bep Solo, ancien joueur de l’Union Sportive de Douala et international Camerounais (1977-1982), a mis en garde les poulains d’Antonio Conceiçao contre un échec lors de cette 33e édition de la CAN TotalEnergies Cameroun 2021.

En prélude à la CAN 2021, le Collectif des Anciens Lions Indomptables de Football (Calif), branche du Littoral et du Sud-ouest, a organise une série d’activités. La première fut la marche sportive qui a eu lieu, le 2 janvier dernier, dans les rues de Douala. Plusieurs anciens footballeurs internationaux Camerounais y ont pris part, avec en bonne place certains qui étaient de l’expédition de la CAN 1972 où le Cameroun avait manqué de remporter la CAN a domicile, terminant à une décevante troisième place.

Beaucoup de Camerounais espèrent une victoire pour cette seconde édition organisée à domicile, pour laver l’affront de 1972. Les attentes sont donc grandes.  » Ce que je demanderai à mes jeunes enfants et jeunes petits fils, c’est de laver l’affront de 1972 que nous avons subi ici au Cameroun. Mon souhait est que cette Coupe reste ici chez nous. Qu’on accroche encore une autre étoile sur notre maillot. Ça fera la fierté de tous les camerounais », a souhaité François Bekombo, ancien Lion de 1972, au micro d’Inside Sports.

 » Nous sommes de la génération qui a suivi celle de 72, donc l’échec, les larmes, les appareils cassés dans tous les ménages, c’est comme si, ne nous connaissant même pas, chacun avait dit plus jamais ça. Vous voyez que de 72 à 84, on a travaillé douze ans pour la remporter en Côte d’Ivoire, a rappelé Pierre Bep, avant de mettre en garde le groupe actuel des Lions. Ceux-ci n’ont pas droit à l’erreur. Sinon, ils goûteront à la déception populaire. Ils ne pourront plus marcher dehors. Ils seront mieux repérés parce qu’il y a les médias, la télé. Où que tu te caches, on va te repérer. Ce sera une époque maudite donc ils doivent forcer la victoire. Ils doivent oublier toutes les maladresses administratives, politiques. Maintenant le Cameroun est derrière eux, à eux de nous sauver.  »

LIRE AUSSI:   Éliminatoires - CHAN 2022 : Otis Ngoma présélectionne 49 joueurs locaux

Pour rappel, le Cameroun entre en compétition dimanche prochain, pour le match d’ouverture au stade Olembé de Yaoundé. Ce sera face aux Étalons du Burkina Faso.

 

Avatar de Léger Tientcheu
Léger Tientcheu est un Journaliste Camerounais spécialisé dans le sport en général et le football en particulier. Il exerce sa passion depuis 2009 dans plusieurs rédactions au Cameroun. Il a couvert de nombreuses compétitions nationales et internationales.
Nos recommandations: