Veron Mosengo

CAN 2021/Stade Olembe: Les propos de Veron Mosengo qui choquent l’Afrique

Publié le : / Par

Dans une vidéo devenue virale, le secrétaire général de la CAF a tenu des propos incompréhensibles sur l’infrastructure qui doit accueillir les matchs d’ouverture et de clôture de la CAN 2021.

Venant d’un haut responsable de l’instance faîtière du Football africain, ce sont des propos simplement incompréhensibles. En visite au stade d’Olembe en compagnie du président de la CAF et des officiels camerounais, le congolais Veron Mosengo-Omba le Secrétaire Général de la CAF, a tenu un discours surprenant sur cette infrastructure qui continue de choquer aux quatre coins de l’Afrique.

En effet, après s’être courbé pour tâter la belle pelouse du stade d’Olembe, le congolais a lâché en toute décontraction: «C’est ça qui fait le stade! le reste (les gradins, ndlr), ça peut tomber là-bas, c’est pas grave! » a-t-il indiqué. Une déclaration qui a eu le mérite de susciter l’indignation de nombreux africains, pour qui, ces propos traduisent le peu d’importance accordée par ce haut responsable du football africain à la sécurité des spectateurs dans les gradins.

Stade retenu pour abriter le coup d’envoi et la finale de la prochaine CAN en janvier 2022 au Cameroun, le Complexe d’Olembe a récemment été au centre d’une grosse controverse après la décision d’interdire à la presse privée camerounaise la couverture match Cameroun – Malawi qu’il  a abrité le 3 septembre dernier. Cette descente brusque de la CAF dans cette infrastructure  vendredi dernier vient confirmer les doutes qui pèsent de plus en plus sur la capacité du Cameroun à livrer ce chantier dans les délais annoncés (fin novembre). Les nouvelles les plus actuelles en provenance dudit  site font d’ailleurs état d’un nouvel arrêt des travaux par l’entreprise canadienne Magil, depuis mercredi dernier. Un débrayage engagé «en raison d’un scandale financier au sommet de l’Etat », selon Georges Mbimbe, journaliste rédacteur en chef à Radio Sport Info au Cameroun.