Ecureuils du Bénin

CAN 2021 : Sort mérité, la presse locale sculpte l’élimination du Bénin

Publié le : / Par

Les quart-de-finalistes béninois à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 n’ont pas réussi à combler les attentes pour accéder à l’édition 2021 de la compétition. Dans un duel ultime et décisif face à la Sierra Leone ce mardi 15 juin, les Ecureuils du Bénin ont chuté de haut en s’inclinant par un but à zéro. Au lendemain de cette pilule amère ingurgitée aux béninois, la presse locale a fait parler sa plume. La déception est grande, mais le résultat est mérité.

En ligne de mire, le journal La Nation n’a pas caché ses sentiments. « Décevants Ecureuils ! », lit-on en titre. Le quotidien public béninois a souligné plus loin que « l’équipe nationale béninoise vient de rater sa qualification, pourtant, elle était dans une meilleure posture », tout en rappelant qu’il lui fallait juste un match nul pour se tirer d’affaires. En abondant dans le même sens, La Fraternité renseigne que c’est « un jeu qui ne méritait pas mieux ».

De son côté, Le Béninois Libéré trouve que « les Ecureuils ratent le coche à Conakry ». Mais en revanche, il ne s’apitoie pas et juge que c’est un sort mérité pour la troupe à Dussuyer. « Cette élimination est méritée. Les joueurs n’ont rien foutu et ne méritent aucune excuse. (…) Manque de professionnalisme, de patriotisme et lourdeur injustifiée, tous les ingrédients étaient au rendez-vous pour cette élimination », peut-on lire dans les colonnes du quotidien qui semble mal digérer la nouvelle.

Dans son analyse, le quotidien Matin Libre remarque « la ruse et la rage de la Sierra Leone qui éliminent le Bénin ». Il situe très rapidement les responsabilités : « C’était tout simplement une grosse désillusion de toute l’équipe béninoise emmenée par le capitaine Abdul Khaled Adenon et chapeautée par le sélectionneur national Michel Dussuyer ». Matin Libre précise en fin de compte que le Bénin revient bredouille de son séjour guinéen et ne goûtera pas à une cinquième Coupe d’Afrique des Nations.

La Priorité évoque une « fin de cycle pour les Ecureuils », alors que son homologue Les 4 Vérités pense qu’il faut « tirer les enseignements avant le démarrage des éliminatoires du Mondial 2022 ». Alors que le quotidien Le Matinal parle de « Grosse désillusion », Le Révélateur du Jour renseigne que « les Leones Stars mettent fin à un rêve entretenu depuis plus de deux ans » et titre : « Terminus, tout le monde descend ! ».

Inutile de rappeler tout le feuilleton lié aux tests covid-19 qui a précédé cette rencontre du mardi, avec deux reports à la clé. Il faut dire que les Ecureuils ont été à deux doigts de tenir la qualification, mais ont déjoué sur la manche retour de ces éliminatoires. Ils n’ont pris qu’un seul point sur neuf possibles. Le déclic est intervenu depuis le match du 17 novembre 2020 au Lesotho (0-0), où Dussuyer et sa troupe ont manqué l’occasion d’obtenir leur qualification par une victoire.