Can 2021 : Salima Mukansanga, une femme parmi les arbitres de la compétition

La Rwandaise de 33 ans sera ainsi la première femme à intervenir dans une compétition de Coupe d’Afrique des Nations.   L’histoire le retiendra. La Rwandaise Salima Mukansanga sera la toute première dame à officier lors d’un match d’une Coupe d’Afrique des Nations. La passion qui s’est développée il y a un peu plus de 13 […]

Avatar de Joseph Essama Par 08/01/2022 - 13:22
Can 2021 :  Salima Mukansanga, une femme parmi les arbitres de la compétition

La Rwandaise de 33 ans sera ainsi la première femme à intervenir dans une compétition de Coupe d’Afrique des Nations.  

L’histoire le retiendra. La Rwandaise Salima Mukansanga sera la toute première dame à officier lors d’un match d’une Coupe d’Afrique des Nations. La passion qui s’est développée il y a un peu plus de 13 ans, lors de ses dernières années au lycée  est devenue une véritable carrière puisque la Rwandaise vient de passer un nouveau cap en devenant arbitre d’une compétition internationale masculine
C’est un peu avant 2008 que Salima Mukansanga obtient son premier certificat d’arbitrage. A partir de 2008, elle entame sa carrière en officiant quelques matches de deuxième division rwandaise masculine et des rencontres féminines. En 2012, elle devient arbitre et prend son envol sur le continent. Elle participe en tant qu’assistante  à diverses rencontres et aux matches de sélection sur tout le continent.
2014 elle officie comme arbitre centrale pour la première fois lors d’un match l’international comptant pour les qualifications du Championnat d’Afrique féminin 2014 et qui opposait la  Zambie à la Tanzanie. Ce match fut selon l’arbitre rwandaise citée par Ouest France, un moment qui lui a permis « prouver ma capacité à diriger des rencontres à n’importe quel niveau sur le continent. Ce fut une expérience passionnante. Depuis ce jour, on m’a fait confiance pour officier d’innombrables matches internationaux en Afrique et au-delà,» confie-t-elle.

Après ce coup d’essai tout était bien parti pour Salima Mukansanga. La Rwandaise est tour à tour choisit pour diriger le match d’ouverture et demi-finale des Jeux africains 2015, la finale de la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016. Elle fut également arbitre centrale et seule africaine lors de la Coupe du monde féminine des moins de 17 ans, en Uruguay en 2018. En 2019, elle est sélectionnée pour officier comme arbitre centrale lors de la Coupe du monde féminine 2019, qui s’est jouée  en France. La CAN 2021 qui se déroule au Cameroun du 9 janvier au 6 février est donc un nouveau challenge pour la Rwandaise dont la carrière n’a pas dit son dernier mot.

LIRE AUSSI:   CAN 2021 - Groupe D (Nigéria 1-0 Égypte) : Quand un Nigérian prend un selfie avec Salah 
Avatar de Joseph Essama
Passionné de journalisme, je travaille depuis près de 8 ans comme journaliste au Cameroun. J'ai servi en tant que journaliste politique dans plusieurs rédactions au Cameroun, avant de me reconvertir en économie puis au sport. Je suis membre de l'association des reporters sportifs du Cameroun (RSC). J'ai également collaboré avec plusieurs sites sportifs Camerounais.
Nos recommandations: