CAN 2021: Plusieurs anciens lions indomptables mécontents

Le Ministre camerounais des Sports et de l’Éducation Physique, président du Comité local d’organisation de la CAN Total Énergies 2021 a récemment nommé 32 anciens Lions indomptables dans la Commission spéciale du suivi de la compétition.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que le casting du patron des sports ne fait pas l’unanimité. Jeudi, […]

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé) Par 16/08/2021 - 17:51
Ernest-Ebongue OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Ministre camerounais des Sports et de l’Éducation Physique, président du Comité local d’organisation de la CAN Total Énergies 2021 a récemment nommé 32 anciens Lions indomptables dans la Commission spéciale du suivi de la compétition.  Le moins que l’on puisse dire, c’est que le casting du patron des sports ne fait pas l’unanimité.

Jeudi, le Ministre camerounais des Sports et de l’Éducation Physique a nommé 32 anciens lions indomptables dans la Commission spéciale du suivi de la phase finale de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations Total Énergies Cameroun 2021. L’on ignore les critères ayant présidé au choix des heureux élus, toujours est-il que la liste du président du Comité local d’organisation ne fait pas l’unanimité auprès des anciens joueurs.
Le premier à s’en être offusqué s’appelle Ernest Ebongue, ancien capitaine des Lions indomptables ayant disputé six Coupes d’Afrique des Nations avec le Cameroun. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux,  il a fustigé le casting du patron de sports camerounais qui selon lui ne repose sur aucune base objective.  » On a sorti une liste des anciennes gloires pour les préparatifs de la CAN. Mon nom n’y est pas. Les gens oublient que j’ai porté le brassard de capitaine de l’équipe nationale pendant deux ans. Quand Abega a laissé parce qu’il avait mal au genou, c’est moi qui ai tenu le brassard, on ne fait jamais allusion à celà. » S’est  il indigné. L’ancien  joueur du Tonnerre Kalara club de Yaoundé ne comprend pas le choix de l’ignorer au profit de joueurs ayant eu un parcours plutôt moyen avec la sélection.

Après Ernest Ebongue, Emmanuel Maboang Kessack s’est aussi prononcé avec la même virulence travers une lettre ouverte publiée sur sa  page Facebook. Le quart de finaliste de la Coupe du Monde 90 s’indigne de l’absence de plusieurs noms, à l’instar de Samuel Eto’o, Mbida Arantes, Ernest Ebongue…

« Pourquoi dans ce pays le travail des uns et des autres n’est pas reconnu à sa juste valeur? Sans toutefois minimiser ce que font les personnes qui ont été nommées, nous sommes quand même étonnés de voir que Samuel Éto’o ou Mbida  n’est pas dans cette liste, encore moins Misse Misse, Epalle, Ebongue, Mimpo, Mabom, Feutmba Jean Pierre Fiala Fiala David Embe  Justin Bambock , Anouldji, Bekombo ou encore Bitomo. Ebongue a même été capitaine de l’équipe nationale mais il est oublié dans cette liste. » A-t-il dénoncé, avant de s’interroger : « Faut-il soutenir la médiocrité pour mériter un poste? Faut-il forcément être dans un clan ou un camp pour être appelé dans des postes de responsabilité liés au sport dans ce pays? Il faut arrêter avec cette façon de faire et être objectif des fois. »

Comme lors du CHAN Total 2020, Maboang Kessack s’apprête à regarder les rencontres de la CAN à la télé. »Je me demande ce que je dirai à tous ces gens qui nous ont vu jouer chez eux et qui seront ici à la Can. Rien, car ils feront leur propre constat qu’au pays de Samuel Éto’o, on choisit qui est ancienne gloire et qui ne mérite pas ce titre. » A-t-il conclu.

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé)
Wiliam Tchango est coordonnateur de la rédaction Afrique Centrale à Africafootunited.com. Journaliste camerounais spécialiste du sport et précisément du football, il parcourt depuis 2008, les stades camerounais et africains pour suivre sa passion. Son riche parcours l'a déjà mené dans plusieurs rédactions camerounaises et africaines et à couvrir plusieurs grands rendez-vous sportifs africains.
Nos recommandations: