CAN 2021 : Patrice Neveu fustige l’arbitrage

Le Gabon s’est incliné contre le Burkina Faso (1-1 puis 6 tirs aux buts contre 7) ce dimanche 23 janvier 2022, lors du premier huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Cameroun 2021. Le sélectionneur gabonais estime que plusieurs fautes sifflées à l’encontre de son équipe n’étaient pas vraiment évidentes.

Avatar de Le Prince Fogue Par 23/01/2022 - 22:09
CAN 2021 : Patrice Neveu fustige l’arbitrage Patrice Neveu- crédit photo : icon sport

Sidney Obissa exclu à la 67e minute (deuxième jaune), les Panthères ont joué en infériorité numérique pendant plus de 20 minutes du temps règlementaire, et la totalité des prolongations. Avant l’expulsion du défenseur central, les gabonais avaient déjà écopé de 5 cartons jaunes (contre 2 pour les Burkinabès), dont les 3 premiers après seulement 18 minutes de jeu. Pour le sélectionneur gabonais, Patrice Neveu, le central marocain Redouane Jiyed, avait la gâchette facile contre son équipe.

« Si nous étions restés à 11,  cela aurait été un tout autre match. Les joueurs ont dû beaucoup compenser sur les actions de jeu pour garder l’équilibre de l’équipe. Après, on revient au score à la fin. J’ai tout fait pour essayer de ramener du sang neuf rapidement, pour aller perturber la défense du Burkina. Après, il y a eu beaucoup de distribution de cartons, dont un rouge, et d’actions qui manquaient de clarté. Il faut que je regarde toutes les images, je ne vais pas faire de commentaires là-dessus. Je vais me taire jusqu’au bout, mais je vais laisser faire mes instances, pour arrêter un peu tout ça », peste le technicien français.

A l’arrivée, le Gabon a fini la partie avec 9 cartons jaunes (et 1 rouge), contre 6 pour le Burkina Faso. Malgré leur infériorité numérique, les Gabonais sont restés offensifs, au point d’égaliser dans les arrêts de jeu. Ils ont ensuite eu quelques opportunités d’inverser la vapeur aux prolongations, mais ne les ont pas concrétisées, pour finalement s’incliner aux tirs aux buts. Logiquement, l’entraîneur salue l’esprit de combativité de ses joueurs. « On va rentrer au Gabon la tête haute, parce que les gars n’ont rien lâché jusqu’au bout, malgré toutes les difficultés qu’on a eu, et toutes les embûches qu’on a mises sur notre chemin. » Qualifié, le Burkina affrontera la Tunisie (vainqueur 1 -0 du Nigéria) en quart de finale.

LIRE AUSSI:   Tirage au sort CAN 2023 : Le Mali dans le groupe G
Avatar de Le Prince Fogue
Le Prince Fogue est journaliste de sport depuis 2017. Passionné de football, il couvre sa deuxième compétition internationale, après le Chan Cameroun 2020.
Nos recommandations: