CAN 2021 – Mariam Dao Gabala : « Mes joueurs ont une affaire à régler avec l’Algérie »

A quelques heures du coup d’envoi du match décisif entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire en marge de la troisième journée de la phase de groupes de la CAN dans la poule E, la présidente du Comité de Normalisation de la Fédération ivoirienne de football donne le ton.

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé) Par 20/01/2022 - 13:04
CAN 2021 – Mariam Dao Gabala : « Mes joueurs ont une affaire à régler avec l’Algérie »

Dans un entretien exclusif accordé à Africafootunited.com, elle dévoile les intentions de la sélection ivoirienne pour ce choc, ainsi que les objectifs fixés par la Côte d’Ivoire pour ce tournoi.

A quelques heures du match face à l’Algérie, quelle est la température en ce moment dans votre groupe ?

Je pense que dans la délégation, c’est la sérénité, c’est un match avec  plusieurs enjeux, je dirais à mes garçons  de confirmer leur supériorité, c’est bon pour eux-mêmes et c’est  bon aussi pour la position et je crois que, comme ils disent, ils ont une affaire à régler avec l’Algérie. Alors, comme on dirait, c’est l’occasion de clore ce sujet-là. Mais on l’aborde vraiment avec beaucoup de sérénité.

Est-ce que cette obsession de la sélection ivoirienne à vouloir prendre sa revanche sur l’Algérie qui l’avait éliminée en quart de finale en 2019, n’est pas de nature à mettre une pression supplémentaire sur le groupe ?

Ce n’est pas une revanche, en fait ! On a besoin simplement de montrer qu’actuellement, on est le meilleur, surtout. Donc, il n’y a aucune revanche à prendre. On veut démontrer qu’on est les meilleurs.

Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés en venant à cette compétition ?

Nous avons un seul objectif, la finale et la coupe. On n’est pas venus avec d’autres objectifs et je pense qu’on a enduré beaucoup de difficultés parce que nous avons un objectif commun : c’est de ramener cette Coupe à Abidjan.

Il faut quand même dire que les débuts ont été plutôt laborieux pour votre équipe, qu’est-ce qui peut expliquer vos difficultés ?

Les débuts ont laborieux. Vous savez, on a eu une préparation difficile, on s’est retrouvés parfois avec six joueurs sur le terrain, après, on est montés à 9, tout ça pour des questions de Covid. Donc, on n’a pas pu faire nos matchs amicaux de préparation. Donc, la préparation a été laborieuse, dame Covid s’est imposée et c’est maintenant que les garçons sont en train de monter en puissance tout doucement et je pense que le match d’aujourd’hui va montrer un peu la forme de ces éléphants-là.

LIRE AUSSI:   Tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2023 : Le Niger, l'Ouganda et la Tanzanie au menu de l'Algérie dans le groupe F
Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé)
Wiliam Tchango est coordonnateur de la rédaction Afrique Centrale à Africafootunited.com. Journaliste camerounais spécialiste du sport et précisément du football, il parcourt depuis 2008, les stades camerounais et africains pour suivre sa passion. Son riche parcours l'a déjà mené dans plusieurs rédactions camerounaises et africaines et à couvrir plusieurs grands rendez-vous sportifs africains.
Nos recommandations: