CAN 2021 : Les stades restent vides

Au Cameroun, les supporters ont fait stade plein, lors du match d’ouverture qui a opposé le pays organisateur au Burkina Faso, mais ils ont montré peu d’intérêt pour le reste des matchs de la première journée. Les stades sont de plus en plus vides lors des autres rencontres.

Avatar de Joseph Essama (Cameroun) Par 11/01/2022 - 16:44
CAN 2021 : Les stades restent vides Osman Kakay of Sierra Leone and Yacine Brahimi of Algeria challenge for possession during the 2021 Africa Cup of Nations Afcon Finals football match between Algeria and Sierra Leone at Japoma Stadium in Douala, Cameroon on 11 January 2022 ©Shaun Roy/Sports Inc - Photo by Icon sport - Stade Omnisport - Douala (Cameroun)

Les Lions de la Teranga très attendus lors de cette 33e édition de la coupe d’Afrique des nations, ont fait leur entrée en compétition hier au Stade Omnisport de Bafoussam en battant le Zimbabwe (1-0). But marqué par Sadio Mané, le sociétaire de Liverpool à la 7e minute des arrêts de jeu sur penalty. La rencontre très attendue n’a malheureusement pas fait courir les foules. Ce même lundi après-midi, l’une des plus grandes affiches du premier tour, le choc du groupe C entre le Maroc et le Ghana (1-0) s’est joué dans un stade Ahmadou Ahidjo vide. Une situation qui peut s’expliquer par plusieurs facteurs.

L’exigence de la vaccination

Plusieurs supporters rencontrés avancent comme principales raisons de leur absence au stade, l’exigence de la vaccination imposée par la CAF. Pour entrer au stade, « il faut s’enregistrer en ligne pour obtenir le pass sanitaire en se faisant vacciner, se faire dépister négatif 48 heures avant chaque match par un test PCR ou 24 heures par un test TDR et se présenter à l’entrée du stade avec son pass sanitaire imprimé (avec un code QR scannable) pour y être admis », expliquait une autorité sanitaire camerounaise. Les Camerounais restent très réticents envers la vaccination. Environ 650 000 personnes seulement se sont faites vaccinés au 21 décembre 2021, sur une prévision de 5 millions de personnes envisagées par le gouvernement à la même date. « C’est très compliqué, je ne peux pas me faire vacciner parce que je dois aller regarder un match de football », expliquait un habitant de Yaoundé.

Le cout élevé des tickets d’entrée au stade

Une autre raison évoquée pour expliquer la faible affluence dans les stades est le cout élevé des tickets d’entrée au stade. Pour un match, il faut débourser entre 3.000 et 20.000 Francs CFA soit entre 4 et 31 euros. Un cout exorbitant dans un pays ou le SMIG oscille autour de 55 euros. « Ce sont les prix d’entrée au stade qui nous empêche d’aller regarder les matchs. Si on paye 3000 francs CFA, pour un seul match, on va payer le taxi avec quoi et manger quoi ?, se demande Landry Ebosse, un employé dans une compagnie de transport routier. Pour les matchs officiels en général les billets d’entrée au stade valent souvent environ 1000 francs CFA.

Boycott des matchs

Même si cette dernière raison est discutable, elle mérite d’être évoquée. Pour des raisons politiques liées à La condamnation à de lourdes peines de prisons, de plusieurs militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), plusieurs leaders ont lancé une opération de boycott des matchs de la CAN. C’est le cas du prêtre jésuite Ludovic Lado qui a appelé, mercredi 29 décembre, à ne pas assister aux matchs de la Coupe d’Afrique des nations. Une occasion d’attirer selon lui, l’attention sur la « nécessité pour le football de s’intéresser aux questions des droits de l’homme ». Du coté de Bafoussam, cet appel pourrait expliquer en partie le boycott du match qui a opposé le Sénégal au Malawi. La raison étant que la plupart des militants condamnés sont originaires de cette région du Cameroun.

Avatar de Joseph Essama (Cameroun)
Passionné de journalisme, je travaille depuis près de 8 ans comme journaliste au Cameroun. J'ai servi en tant que journaliste politique dans plusieurs rédactions au Cameroun, avant de me reconvertir en économie puis au sport. Je suis membre de l'association des reporters sportifs du Cameroun (RSC). J'ai également collaboré avec plusieurs sites sportifs Camerounais.
Nos recommandations: