CAN 2021: L’Algérie,  la mal aimée de Douala?

Lors de la rencontre face à la Côte d’ivoire comptant pour la troisième journée de la phase de poules de la CAN 2021, les Fennecs ont une fois de plus essuyé  la désaffection du public de Douala qui n’a pas manqué l’occasion de la lui signifier sur chaque action du match. 

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé) Par 20/01/2022 - 20:20
CAN 2021: L’Algérie,  la mal aimée de Douala? Franck Kessie - crédit photo : icon sport

Le public de la ville de Douala a fortement répondu présent au Stade de Japoma ce jeudi soir pour le choc Côte d’ivoire-Algérie,  comptant pour la troisième journée de la phase de poules de la CAN dans le groupe E. Faiblement garnis au début de la partie,  les gradins se sont remplis au fur et à mesure au point visiblement de dépasser de dépasser la jauge fixée par la CAF (60% de public pour les matches n’impliquant pas le pays organisateur).

Ces spectateurs ont nettement montré un penchant pour le pays de Didier Drogba,  ovationné à chacune de ses actions. Les trois réalisations inscrites par Nicolas Pepe et ses coéquipiers ont à chaque fois laissé place à une liesse inqualifiable. Sur les occasions algériennes,  la réaction était diamétralement opposée,  comme sur le penalty de Mahrez où le joueur de Manchester City a été méchamment hué au moment d’exécuter son tir qui échouait sur le poteau (60e).

L’Algérie s’incline (1-3) et quitte la compétition prématurément. Les champions d’Afrique en titre peuvent repartir à la maison mais il leur sera clairement impossible de nourrir une quelconque nostalgie pour le public de la capitale économique du Cameroun qui lui aura clairement affiché son désamour tout au long de leur de la phase de poules à Japoma.

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé)
Wiliam Tchango est coordonnateur de la rédaction Afrique Centrale à Africafootunited.com. Journaliste camerounais spécialiste du sport et précisément du football, il parcourt depuis 2008, les stades camerounais et africains pour suivre sa passion. Son riche parcours l'a déjà mené dans plusieurs rédactions camerounaises et africaines et à couvrir plusieurs grands rendez-vous sportifs africains.
Nos recommandations: