CAN 2021 – Groupe F: Tunisie 0–1 Mali, drôle de fin de match

L’arbitre a sifflé la fin du match avant l’écroulement total du temps imparti. Alors que les deux équipes avaient déjà quitté le terrain, la Confédération africaine de football a demandé qu’elles rentrent jouer 3 minutes supplémentaires. Une décision acceptée par le Mali, mais rejetée par la Tunisie.

Avatar de Le Prince Fogue Par 12/01/2022 - 17:39
CAN 2021 – Groupe F: Tunisie 0–1 Mali, drôle de fin de match

Coup de tonnerre au Stade Omnisport de Limbe ! Alors que la conférence de presse d’après match est en cours, un officiel de la Caf l’interrompt, affirmant que la partie n’est pas terminée. Ce dernier révèle aux journalistes qu’il a été demandé aux deux équipes de jouer 3 minutes supplémentaires. La raison : l’arbitre Janny Sikazwe a sifflé la fin du match avant la fin du temps réglementaire. C’est la confusion générale : les journalistes ne comprennent pas comment est-ce qu’on peut poursuivre un match après le coup de sifflet final de l’arbitre.

Pour certains, ce scénario inédit s’apparente à une blague. Et pourtant, c’est bel et bien vrai : les équipes doivent achever le temps coupé par le central zambien. La preuve arrive tout de suite avec  l’équipe malienne qui ressort des vestiaires, prête à achever la rencontre tel qu’il  leur a été demandé. Au bout d’à peine 5 minutes, les Aigles quittent à nouveau la pelouse, sur ordre du central. En coulisse, on apprend que la Tunisie a refusé de poursuivre l’affrontement. Après cet imbroglio, la victoire du Mali est définitivement actée (1-0).

Pour le journaliste tunisien Dhaouadi Anis, l’arbitre a gâché tout le match. « Janny Sikazwe est complètement hors-sujet. Quand la partie est finie, il a avoué qu’il est fautif. C’est une catastrophe pour toute l’Afrique. En première mi-temps, il a interrompu le match à la 44e minute, alors qu’il y avait encore une minute de temps additionnel, en deuxième période, il interrompt le match à la 85e minute. Vraiment, c’est une catastrophe pour toute l’Afrique », martèle l’employé de Jawhara Fm.

Notre confrère malien Diarra Abdoulaye, lui, estime que l’erreur est humaine. « C’est une erreur d’arbitrage, et au football les erreurs se rectifient. L’arbitre s’est trompé, la commission arbitrale s’est rendu compte. Elle a consulté les équipes, et après consultation elles ont décidé de revenir jouer le temps restant. L’équipe malienne est revenue sur la pelouse, mais l’équipe tunisienne a refusé de revenir jouer les 3 minutes en question, l’arbitre a constaté, et a sifflé la fin du match », affirme l’homme en service à Radio Dakan.

LIRE AUSSI:   Eliminatoires CAN 2023 : Liberia-Maroc délocalisé ?

Nul doute que cette affaire va faire tâche d’huile dans l’histoire du football africain.

Avatar de Le Prince Fogue
Le Prince Fogue est journaliste de sport depuis 2017. Passionné de football, il couvre sa deuxième compétition internationale, après le Chan Cameroun 2020.
Nos recommandations: