CAN 2021/Groupe E/Algérie 0 – 1 Guinée Equatoriale/Les Algériens se compliquent la tâche

Venus au Cameroun en conquérant, les verts de Belmadi sont sur le point de repartir sans gloire. 

Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou) Par 17/01/2022 - 12:12
CAN 2021/Groupe E/Algérie 0 – 1 Guinée Equatoriale/Les Algériens se compliquent la tâche Riyad Mahrez- crédit photo : icon sport
En effet, une fois encore et comme face à la Sierra Léone, ils ont été incapables de prendre la mesure de leur adversaire. Mieux ils ont été défaits dans cette rencontre inédite entre les deux nations qui n’ont jamais vu leurs chemins se  croiser. Une défaite au goût amer. Une défaite qui a beaucoup déçu les  Algériens tant pour eux leur équipe avec cette armada de stars n’allait faire qu’une bouchée de ces pensionnaires de troisième voire de quatrième division du championnat ibérique.
Une équipe qui pourtant avait entamé la rencontre dans d’excellentes dispositions pour dissiper rapidement le doute. Mais une nouvelle fois, Belmadi a été  « trahis » par ceux là même sur lesquels il avait fondé tous ses espoirs. A savoir ses attaquants. Ces derniers comme face à la Leone Stars ont été tout simplement pitoyables à défauts d’être tranchants. Certes, le coach  prend tout sur lui. Il en assume toutes les responsabilités. Mais cette fois-ci il est hors du coup. Discuter ses choix, c’est aussi aller vite en besogne tant il a fait confiance au même groupe depuis un moment.
Discuter sa stratégie tactique, il a mis en place le schéma  adéquat pour contrer cette équipe équato-guinéenne. Mais lorsque vous avez des joueurs très mal inspirés et surtout suffisants, toute stratégie tombe dès lors à l’eau. En fait les Algériens avaient lors de cette rencontre perdu leur âme de guerrier. Ils semblaient par moment résignés à leur sort comme en témoigne les ultimes instants du match où ils n’allaient plus au chaudron contrairement à leurs adversaires qui étaient présents sur toutes les balles et dans toutes les batailles. Ils ne lâchaient rien même à la limite de l’agression. Aidés dans leur tache il est vrai par l’arbitre Guatémaltèque Mario Alberto Escobar qui avait oublié ses cartons dans des actions limite-limite du rouge.
Avec un  bloc bas et une lucidité dans la relance, les camarades de Iban Salvador ont surpris plus d’un tant ils n’ont eu aucun complexe devant cet ogre africain. Ils ont fait jeu égal par moment. Leur gardien Owono comme Mohamed Kamara de la Sierra Leone était dans un grand jour mais il a aussi été aidé par des attaquants  dans leur mauvais jour.
Ainsi, à force de multiplier les attaques avec le soutien des défenseurs pour marquer, l’Algérie se fait surprendre sur ce corner dont le ballon avait filé entre les jambes des défenseurs avant de trouver Obono étrangement seul au second poteau qui ouvre la marque. Un but qui vaut son pesant d’or pour son équipe mais surtout dans son palmarès pour être le premier buteur  à avoir mis fin à la série d’invincibilité de 35 matches des Fennecs. C’est dire que ni lui , ni le reste de l’équipe n’oublieront leur authentique exploit qui leur ouvre les portes des huitièmes de final s’ils venaient à disposer des Sierra-Léonais lors de l’ultime match du groupe. Un groupe dans lequel le tenant du titre s’est  mis  dans le dur mais surtout au pied du mur. Soit il bat la Côte d’Ivoire soit il pendra ses  valises plus tôt que prévu.
LIRE AUSSI:   Eliminatoires CAN 2023 : Liberia-Maroc délocalisé ?
Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou)
Carrière journalistique entamée en 1984 à l’hebdomadaire sportif El Hadef jusqu’à sa disparition en 1992. Actuellement au quotidien national « Horizons » depuis 1990 à ce jour. J’ai eu à collaborer au bihebdomadaire sportif « Olympic » et au quotidien El Watan de 1999 à 2014.
Nos recommandations: