Can 2021  Covid-19 : les tests de la honte

Après le Burkina Faso voici venu le tour des Comores . Tous les participants risquent de passer à la trappe. Le virus guette toutes les sélections qui disputent les huitièmes de finale de la 33ème édition de la CAN  à l’exception du Cameroun.

Avatar de Trinité Singbo Par 23/01/2022 - 13:34
Can 2021  Covid-19 : les tests de la honte General view during the 2021 Africa Cup of Nations Afcon Finals Comoros Press Conference at Stade Ahmadou-Ahidjo in Yaounde, Cameroon on 13 January 2022 ©Sports Inc - Photo by Icon sport

Douze membres de la délégation des Comores sont désignés comme étant porteurs du virus du Covid-19. « Les Coelacanthe touchés par le Covid avec 12 cas positifs, parmi eux, le coach Amir abdou, nos deux seuls gardiens :  Ousseini et Ali Ahamada (Ben Boina étant blessé) », a communiqué El Hadad Himidi, le manager général de l’équipe via une vidéo publiée sur Twitter. D’autres membres de la délégation joints par téléphone avancent quils ne présentent aucun symptôme du virus ». C’est un véritable coup dur pour les Coelacanthe, et pour le football en Afrique. Les lions indomptables qui chassent sur leurs terres pour le compte des huitièmes de finale n’avaient certainement pas besoin de tout celà pour venir à bout de la surprise comorienne .

Une situation inédite ? Non !

Les cas de Covid-19 à la veille des rencontres cruciales ne sont pas une nouveauté en Afrique et le pays organisateur semble en faire l’arme fatale pendant cette CAN. L’une des craintes de plusieurs sélections avant le début de cette compétition s’est avérée, juste à savoir la manipulation des tests de Covid-19 en faveur du pays organisateur. Ce n’est pas une révélation ni un scoop ! Ce fut déjà le cas lors du CHAN 2021. Les résultats des tests semblent confirmer les suspicions des uns et des autres et surtout des détracteurs du continent africain. Déjà à la veille du match inaugural entre les Étalons, et les Lions Indomptables, cinq membres de l’équipe Burkinabé avaient été testés positifs. Des résultats contestés par le staff technique et médical du Burkina-Faso en vain.

Le boycott du match d’ouverture avait même été envisagé. Si les Burkinabés ont fini par livrer la rencontre, cette situation fut le premier couac qui resta à travers la gorge des supporters des étalons.

Une situation qui rappelle étrangement celle du CHAN impliquant l’équipe A’ du Cameroun, lorsque la RDC A’ se mettait sur leur chemin. 13 membres dont le coach Florent Ibenge des Léopards avaient été testés positifs et éliminés de facto de la feuille de match. Sur le continent le pays hôte semble recourir très souvent à ce moyen pas du tout fair-play. Plus cette pandémie perdure, et plus elle devient un leitmotiv pour plusieurs sélections africaines d’éliminer les meilleurs éléments de leurs adversaires. Il est temps que la CAF mette fin à cette mascarade qui n’honore guère le football africain qui devient la risée des observateurs étrangers .

Les histoires de faux tests de Covid-19 ont animé toute la campagne des éliminatoires de cette même CAN. La situation qui a beaucoup défrayé la chronique est celle entre la Sierra Leone et le Bénin, où les joueurs Béninois, testés négatifs en France avant de faire le déplacement sur Freetown, ont été positifs en Sierra Leone. Et en l’espace de 48 heures, ils sont redevenus miraculeusement négatifs en France.

La CAF plante le décor

Il est important que l’attention soit tirée sur ces cas « suspects » et « abusifs » qui entachent la crédibilité du football africain. La CAF et ses membres ne doivent aucunement rester muets à ce qui se passe aux pays des Lions Indomptables. Cela s’apparente à un silence complice et surtout un sérieux coup de main au pays hôte qui n’a véritablement pas besoin de tout cela pour s’adjuger la 6ème étoile.

Le plus incroyable dans l’histoire c’est de voir un tout petit pays du football se faire « décapiter » par un géant reconnu du continent sans remords aucun . Et sans possibilité de recours non plus.

En acceptant de valider ces « tests », la Confédération Africaine du Football semble planter le décor des autres étapes du tournoi. La Guinée et la Gambie savent à quoi s’en tenir. Les paris sont lancés pour connaître le nombre des joueurs atteints de covid que va compter l’une des deux sélections qui aura à affronter le probable futur champion d’Afrique lors des quarts : cinq , huit  peut être même dix joueurs seront déclarés positifs. Seul le cabinet « indépendant » qui pratique et manipule les tests pendant cette CAN pourra nous renseigner .

Avatar de Trinité Singbo
Trinité Singbo est un rédacteur web béninois qui travaille depuis 2019 pour africafootunited.com. Scénariste et réalisateur de formation, il a suivi également des formations en journalisme. Il est passionné du sport en général. Son club de cœur au Bénin est Dragons FC de l'Ouémé.
Nos recommandations: