CAN 2021 – Carlos Queiroz : « Il y a eu un penalty très clair pour nous »

L’Egypte est tombée ce mardi 11 janvier 2022 face au Nigéria (0-1), à l’occasion de la première journée de la phase de poules de la CAN 2021 dans le groupe D. Mais le sélectionneur des Pharaons crie à l’injustice, estimant que le score aurait pu être différent si l’arbitre de la partie, le gambien Papa Gassama avait joué franc jeu. Le technicien portugais réclame notamment un penalty non sifflé en seconde période  

Avatar photo Par 11/01/2022 - 19:25
CAN 2021 – Carlos Queiroz : « Il y a eu un penalty très clair pour nous » Carlos Queiroz - Crédit Photo : Icon Sport
« En seconde période, il y a eu un penalty très clair pour nous que l’arbitre n’a pas sifflé, et la Var n’est pas intervenue. Peut-être qu’à ce moment, la Var ne fonctionnait pas. Il y avait clairement pénalty. Ce n’était pas notre jour, ce n’était pas aussi un bon jour pour l’arbitrage. Même ma grand-mère aurait sifflé ce pénalty sur la faute sur notre joueur. C’est une catastrophe parce qu’il y a des arbitres de Var. C’est inacceptable. Regardez vous-même l’action. C’est incroyable qu’avec tous ces arbitres, personne n’a indiqué la faute. », a-t-il décrié.
L’Egypte a encore deux matches pour se rattraper. Elle affronte la Guinée Bissau samedi avant de terminer la phase de poules contre le Soudan, le 19 janvier 2022.
© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Wiliam Tchango est coordonnateur de la rédaction Afrique Centrale à Africafootunited.com. Journaliste camerounais spécialiste du sport et précisément du football, il parcourt depuis 2008, les stades camerounais et africains pour suivre sa passion. Son riche parcours l'a déjà mené dans plusieurs rédactions camerounaises et africaines et à couvrir plusieurs grands rendez-vous sportifs africains.
Nos recommandations: