CAN 2021 – Cameroun : Antonio Conceiçao prend la défense d’André Onana

Le technicien portugais des Lions Indomptables pense que les critiques du public camerounais qui s’abattent sur  son gardien numéro 1 ne sont pas justifiées.

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé) Par 23/01/2022 - 15:44
CAN 2021 – Cameroun : Antonio Conceiçao prend la défense d’André Onana Andre Onana - crédit photo : icon sport

Depuis le début de la CAN 2021, les performances d’André Onana ne font pas l’unanimité au sein de l’opinion publique camerounaise. Le  portier de l’Ajax Amsterdam a encaissé trois buts lors des trois sorties du Cameroun en phase de poules, ce qui ne semble pas rassurer les fans des Lions. De plus, son attitude sur le terrain et son apparente insouciance ne sont pas très appréciées du public. Le sélectionneur des Lions indomptables Antonio Conceiçao juge ces critiques injustifiées et invite les camerounais à s’habituer aux nouvelles caractéristiques du gardien moderne qu’incarne André Onana.

« Certaines de ces critiques ne sont pas justifiées. André est un gardien très populaire au Cameroun comme en Europe. Les gardiens de but sont les premiers à faire les relances et c’est ce rôle qu’Onana joue. Ces critiques n’ont pas de sens parce qu’André est un gardien de haut niveau qui s’impose en Europe. C’est sûr que beaucoup ne sont pas habitués à sa façon de jouer. Aujourd’hui, les gardiens de buts ont une autre fonction. Je ne vais pas modifier le fonctionnement. » A expliqué l’entraîneur portugais, ce dimanche 23 janvier 2022 en conférence de presse organisée en prélude au match des huitièmes de finale entre le Cameroun et les Comores, prévu ce lundi 24 janvier 2021 au Stade d’Olembe.

Avatar de Wiliam Tchango (depuis Yaoundé)
Wiliam Tchango est coordonnateur de la rédaction Afrique Centrale à Africafootunited.com. Journaliste camerounais spécialiste du sport et précisément du football, il parcourt depuis 2008, les stades camerounais et africains pour suivre sa passion. Son riche parcours l'a déjà mené dans plusieurs rédactions camerounaises et africaines et à couvrir plusieurs grands rendez-vous sportifs africains.
Nos recommandations: