6LVOc0fColf3N0WCjEQn CAN 2019 - Sénégal - Tanzanie : Les Taifa -Stars défient le favori en puissance

CAN 2019 – Sénégal – Tanzanie : Les Taifa -Stars défient le favori en puissance

Publié le : / Par

 

Enième fois considéré comme un des sérieux favoris de la compétition, le Sénégal entame le tournoi avec des clignotants aux verts. Première nation africaine au classement Fifa, 22ème  au rang mondial, un effectif de rêve dont l’un des meilleurs au monde, les Lions de la Téranga paraissent outillés pour traduire ce statut sur le terrain. Le premier test est prévu ce dimanche (17hGMT) au stade du 30 Juin du Caire. En face, il y aura les Taifa Stars de la Tanzanie, l’un de ses adversaires dans le groupe C avec l’Algérie et le Kenya. Un match qui se jouera sans Sadio Mané, suspendu pour cumul de cartons jaunes. La bande à Kalidou Koulibaly affronte un adversaire assez inconnu puisque les deux équipes ne se sont jamais jaugées en phase finale. Par contre, en phase éliminatoire, Lions et Taifa Stars ont partagé le groupe 7 avec le Burkina Faso et le Mozambique, dans le cadre des qualifications de la CAN 2008. Le Sénégal s’était imposé largement à Dakar (4-0) avant d’amener le point du nul (1-1) de Dar Es Salam. 

Entre temps, les effectifs ont évolué et le contexte tout autre. Favori du groupe C avec l’Algérie, le Sénégal doit éviter une autre désillusion. Après une coupe du monde décevante (éliminés par la règle du fair-play), les poulains d’Aliou Cissé sont, depuis cette campagne russe, sur une bonne dynamique. Ils ont fini premiers de la poule A lors des qualifications avec 5 victoires et un nul avec 12 buts inscrits pour 2 encaissés. Une formalité ! Mais ce dimanche, les choses seront plus sérieuses. Même si la Tanzanie n’est pas une habituée de la compétition car présente seulement pour la deuxième fois, elle est citée parmi les équipes pouvant créer la surprise. De même, l’enjeu majeur pour elle sera de montrer qu’elle n’a pas usurpé sa qualification acquise après deux victoires, deux nuls et deux défaites, pour finir deuxième du groupe L devant l’Ouganda. Avec un effectif composé en majorité de joueurs locaux, les Taifa Star ont été battus en match de préparation par l’Egypte (1-0) avant d’arracher le nul (1-1), contre le Zimbabwe. Au moment où le Sénégal gagnait ses deux matches de préparation. 7-0 contre Murcie, une équipe de troisième division espagnole, et 1-0 face au Nigéria. 

Samatta et Amunike, les forces tanzaniennes

La force des Taifa Star demeure l’expérience de leur coach. Le Nigérian Emmanuel Amunike est l’une des figures de la grande équipe du Nigéria des années 1990 qui a d’ailleurs remporté la Can en 1994 en Tunis et les JO de 1996 à l’Atlanta. En tant que coach, Amunike a gagné en 2015 la coupe du monde U17 avec le Nigéria. Le haut niveau n’est pas un secret pour le technicien. A cela s’ajoute la forme de leur attaquant vedette Mbwana Aly Samatta pensionnaire du KRC Genk, soulier d’ébène 2019. Une distinction qui récompense le meilleur footballeur africain évoluant en Belgique. Samatta a marqué 32 buts cette saison toute compétition confondue. La défense des Lions est donc avertie.