CAN 2019 :  Ouganda 1 – Zimbabwe 1 : La bonne affaire des Ougandais

CAN 2019 : Ouganda 1 – Zimbabwe 1 : La bonne affaire des Ougandais

Publié le : / Par

On n’avait pas de temps d’observations au début du match puisqu’on jouait la 12eme minute du jeu lorsque les Ougandais ouvrent la marque sur une erreur défensive zimbabwéenne.

Muya récupère une balle qu’il transmet sur la droite pour Abdu. L’ailier revient vers l’intérieur et frappe à distance. Chigova repousse sur Okwi qui pousse le ballon dans le but vide.

Les zimbabwéens se font prendre comme lors du match face à l’Egypte, suite à une errur défensive du latéral droit.

La réaction du Zimbabwe ne se fait pas attendre puisqu’elle tente de s’installer dans la partie adverse en multipliant les passes courtes, mais les ougandais maitrisent ces rushs des Wariors.

Les zimbabwéens multiplient les attaques alors que les Ougandais se contentaient de défendre et de procéder par des contres.

La pression et la domination du Zimbabwe s’est finalement concrétisé juste avant la mi-temps.

Lunga envoie une longue balle sur le côté gauche à destination de Musona qui dévie de la poitrine pour Karuru. L’ailier gauche déborde et rentre dans la surface, pour servir sur un plateau Billiat qui conclut de près du plat du pied un centre au ras du sol (40′).

C’est une réalisation bien méritée pour les Warriors qui rejoignent les vestiaires sur le score de parité (1-1).

Malgré l’ouverture du score de l’Ouganda, c’est le Zimbabwe qui se montre le plus dangereux depuis le début de la rencontre. L’attaquant Khama Billiat a été intenable à la pointe de l’attaque zimbabwéenne.

 

Seconde mi-temps stérile

De retour des vestiaires, les Ougandais reprennent le match en main, mais sans convaincre.

Les zimbabwéens Musona et Rusike regretteront bien leurs deux occasions ratées. Le premier se retrouvait seul face à la cage ougandaise vide avant de renvoyer sa balle dans les décors (54’). Les Warrios continuent de mener la vie dure aux ougandais qui opèrent par à coup. Et Rusike qui venait juste d’effectuer son entrée en jeu, voit sa balle sauvée sur la ligne par le gardien de but ougandais Onyango (68’).

De leur côté, les Ougandais ont également raté quelques occasions telle celle de Kaddu qui a mal exploité une balle repoussée par Chigova alors qu’il se trouvait seul à 6 mètres des buts vides. Il choisit de tirer de volée puissamment, mais sans aucune précision et le ballon termine au-dessus 76’).

Et le match se termine sur le même score de la première mi-temps (1-1).

Les deux équipes auraient pu l’emporter sur une de leur nombreuse occasion mais se séparent sur un score de parité logique au vu du cours du match ;

Ce match nul fait les affaires de l’Ouganda, qui est quasiment qualifié avec ses quatre points au compteur en deux matches. Le Zimbabwe évite l’élimination et pourra espérer se qualifier au moins en tant que meilleur troisième s’il bat le Congo lors de la dernière journée.