ywNYOfLtGSbpDz16Mjin CAN 2019  Nigéria 1 – Burundi 0 : Le match vu par Martial Yéo : Les nigérians ont misé sur leur circuit préférentiel

CAN 2019 Nigéria 1 – Burundi 0 : Le match vu par Martial Yéo : Les nigérians ont misé sur leur circuit préférentiel

Publié le : / Par

Sans être étincelant, le Nigéria a eu raison du Burundi à travers son circuit préférentiel, le côté droit. Habituée aux joutes continentales, la sélection nigériane, emmenée par Gernot Rohr, débutait avec un 4-2-3-1. Un système particulièrement offensif. De son côté, Niyungeko Olivier composait avec un bloc de 4-1-3-2, à priori défensif.

Croyant prendre le dessus dès l’entame de la partie, le Nigéria s’est heurté à l’excellente organisation défensive du Burundi. Regroupée en défense, la sélection burundaise a tenté de se projeter assez rapidement afin de prendre à défaut les nigérians. Saïdo Berahino et ses coéquipiers tenait tout d’abord à bien défendre leur cage avant de penser à scorer. Procédant sur des attaques placées, le Burundi s’est plus ou moins crée des opportunités dans la première partie de la partie.

Bien qu’étant entreprenant, le Nigéria a manqué de créativité dans le secteur médian. Chargé de créer du jeu, Mikel Obi a quelque peu été en dedans. L’ancien joueur de Chelsea a sans doute été trahi par son physique d’où son remplacement par Musa (58è) en seconde période. Virevoltant, le joueur d’Al Nassr s’est chargé d’user le pensionnaire du couloir droit burundais, Omar Moussa. Croyants tenir le bon bout, les burundais se feront surprendre après l’entrée en jeu d’Ighalo. Sachant sa formation capable de faire la différence, le technicien allemand a décidé de jeter Odion Ighalo dans le bain. Le meilleur buteur des éliminatoires, a juste eu besoin de trois minutes pour se mettre en évidence. L’attaquant nigérian a profité d’une erreur d’appréciation venue du côté préférentielle burundais pour planter le but de la victoire.

Les burundais, avec un peu d’expérience et de poigne auraient pu créer la surprise. Le Nigéria a su profiter d’une période de doute dans le camp adverse pour planter le but assassin. Maintenant qu’ils ont pris la température de la compétition, les Super Eagles vont certainement monter en puissance.