CAN 2019 : LOGÉE DANS UN GROUPE CORIACE, LA CÔTE D’IVOIRE DOIT-ELLE AVOIR PEUR ? YEO MARTIAL SE PRONONCE !

CAN 2019 : LOGÉE DANS UN GROUPE CORIACE, LA CÔTE D’IVOIRE DOIT-ELLE AVOIR PEUR ? YEO MARTIAL SE PRONONCE !

Publié le : / Par

Deux ans après une piètre prestation à la CAN 2017, la Côte d’Ivoire retrouvera la compétition en Égypte au cours du premier tournoi continental à 24 équipes. Et dès le début, les Éléphants n’ont pas été gâté par le tirage au sort effectué au pied des pyramides de Gizeh vendredi soir. Ibrahim Kamara et ses garçons vont devoir faire avec trois anciens adversaires : le Maroc, l’Afrique du Sud et la Namibie dans la poule D.

Le premier cité lui avait barré la route du mondial 2018 en l’humiliant presque au Félicia après l’avoir chagriné quelques mois plutôt à la CAN 2017 au Gabon. Bredouille, la nation Orange Blanc et Vert était rentrée.

Les deux autres sont des vielles connaissances. En rembobinant les cassettes on retrouve des matchs rocambolesque face à la Namibie, battu (4-3) et l’Afrique du Sud, tenu en échec (1-1) à la CAN 98 au Burkina Faso.

La sélection ivoirienne sera face à deux véritables outsiders et un favori pour la couronne. Trois adversaires qui ne sont tout de même pas des foudres de guerre. « La Côte d’Ivoire à les chances de sortir de cette poule. Si elle demeure sérieuse dans la préparation et rigoureuse sur le terrain et en dehors elle finira en tête de cette poule D. Ni le Maroc, l’Afrique du Sud encore moins la Namibie ne sont supérieurs aux Éléphants », soutient l’ex sélectionneur ivoirien avant d’ajouter « Le Maroc a profité d’un passage à vide de la Côte d’Ivoire pour la battre. La sélection ivoirienne de 2019 et celle des deux dernières années ont changé. Rien qu’à voir les résultats et l’engagement des garçons sur la pélouse pour s’en rendre compte. En Égypte, les Éléphants n’iront pas pour faire de la figuration ». Lions de l’Atlas, Bafana Bafana et Brave Warriors apprécieront.