CAN 2019 : LE GOUVERNEMENT CAMEROUNAIS QUALIFIE D' »INJUSTICE FLAGRANTE » LE RETRAIT DE LA COMPÉTITION

Publié le : / Par

Attendu depuis l’annonce vendredi du retrait de la CAN 2019 au Cameroun, le gouvernement camerounais est enfin sorti de son silence. Le ministre de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement, a donné un point de presse ce samedi 1er décembre 2018 dans la capitale camerounaise, au cours duquel Issa Tchiroma a fait part de l’étonnement du gouvernement à la suite de cette décision du Comité exécutif de la CAF, qui « ne rend assurément justice ni aux investissements colossaux consentis par notre pays et qui se traduisent aujourd’hui par de belles infrastructures modernes visibles de tous, ni à l’engagement déterminé du Chef de l’État et au Peuple camerounais à déployer les efforts nécessaires pour abriter en 2019, une fête éclatante du football africain ».

Le ministre camerounais taxe « d’injustice flagrante » l’acte de la CAF, et appelle le peuple à rester serein. « Le Cameroun n’a pas démérité. Il le prouvera à la face du monde en poursuivant avec la même détermination, la construction de ces belles infrastructures qui appartiennent au Peuple camerounais et en les achevant à bonne date, ainsi que s’y est engagé le Chef de l’État ». 

La pilule est assurément difficile à avaler pour le Cameroun, qui semble se contenter en définitive de cette décision. Puisque le porte-parole du gouvernement n’a nullement indiqué si le Cameroun devait faire appel de cette décision au Tribunal Arbitral du sport (TAS) ou pas. Les Lions indomptables devront donc se battre pour obtenir leur qualification à la CAN 2019, en attendant que l’identité du nouveau pays organisateur soit dévoilé.