CAN 2019 / Huitième de finale – Nigeria 3 – Cameroun 2 : Le Nigéria élimine les champions en titre !

CAN 2019 / Huitième de finale – Nigeria 3 – Cameroun 2 : Le Nigéria élimine les champions en titre !

Publié le : / Par

Le Cameroun est éliminé de la 32e Coupe d’Afrique des nations, la première à 24 équipes, au stade des huitièmes de finale, par le Nigeria, victorieux par 3 buts à 2. Les Lions indomptables avaient pourtant démarré avec un jeu de possession, une qualité qu’ils ont développé sous Seedorf. Ils passent par les couloirs mais peinent souvent à franchir la surface de réparation de Daniel Akpeyi. Les hommes de Gernot Rohr bien en place dans le premier quart de jeu, ont bouché toutes les issues, et procèdent souvent par des contres infructueux. Ce sont pourtant eux qui trouvent d’abord le chemin des filets, grâce à une frappe d’Odion Ighalo détournée par Oyongo Bitolo (1-0, 19e), consécutif à un cafouillage devant les buts d’André Onana.

Cette ouverture des Super Eagles met les Lions dos au mur. Les attaquants camerounais ont les jambes qui fourmillent, et se précipitent sur les moindres contres favorables. Le jeu est haché. Les champions d’Afrique cherchent des solutions, et ça arrive finalement dans les ultimes minutes de la première période. Choupo-Moting décale Christian Bassogog sur une balle de contre, l’ailier gaucher des Lions centre pour Stéphane Bahoken, qui ajuste sans difficultés Daniel Akpeyi le gardien nigérian (1-1, 41e). L’égalisation camerounaise sème la panique chez les arrières nigérians. Alors qu’on approche la pause, Yaya Banana adresse une transversale en direction de Stéphane Bahoken. L’attaquant angevin prolonge Clinton Njie dans sa course, et le joueur de l’Olympique de Marseille sur un contrôle bien effectué, place le ballon au premier poteau et donne l’avantage au Cameroun (1-2, 44e). Les hommes de Seedorf ont trouvé de la ressource pour revenir et passer devant avant la pause.

Les Aigles volent plus haut

À la reprise, les équipiers de Choupo-Moting repartent à l’abordage et cherchent à faire le break. Clinton Njie déboule sur le côté droit et enchaîne un tir stoppé par le gardien nigérian (51e). On atteint l’heure de jeu, les Super Eagles courent après l’égalisation, avec une légère domination sur les Camerounais dans jeu. Sur un centre de Chidozie Awaziem, le ballon mal renvoyé par défense camerounaise revient sur Ahmed Musa qui sert Odion Ighalo au point de penalty. L’avant-centre nigérian enchaîne du gauche et trompe à nouveau Onana (2-2, 63e). Il signe un doublé et porte son compteur à trois réalisations dans la compétition. Les Lions continuent de subir le pressing nigérian, avec une défense totalement au bord de la panique. Une balle mal renvoyée par Yaya Banana retombe sur Ighalo qui trouve Alex Iwobi à l’entrée de la surface. L’attaquant d’Arsenal ajuste sans forcer Onana et permet au Nigeria de reprendre la main dans le match (3-2, 66e).

La pression se fait pesante sur le camp camerounais avec un bloc totalement bas. Les assauts nigérians se multiplient avec des tentatives d’Ahmed Musa ou d’Ighalo, mais André Onana a la main ferme et s’interpose pour limiter les dégâts. Plus rien ne marche pour les Lions. Les Super Eagles sont en confiance et filent droit vers les quarts de finale grâce à un grand Odion Ighalo, qui a tenu en respect défense camerounaise et a écœuré le gardien Onana. Une victoire toute méritée pour le Nigeria qui a su se remettre de son faux-pas contre Madagascar lors du dernier match de groupes (0-2). Fin d’aventure pour les champions d’Afrique qui n’auront pas l’occasion de défendre leur titre jusqu’au bout.