CAN 2019 (Guinée-Nigéria) : Plus qu’un match, un derby ouest-africain !

CAN 2019 (Guinée-Nigéria) : Plus qu’un match, un derby ouest-africain !

Publié le : / Par

C’est l’affiche de ce mercredi 26 juin au stade d’Alexandrie, entre le Syli national mal en point après le nul contre Madagascar (2-2), et des Super Eagles vainqueurs du Burundi (1-0) lors de leur premier match.

 Il s’agit d’un des duels ouest-africain les plus disputés. Ce sera la 9e confrontation entre les deux nations en phase de coupe d’Afrique des Nations. Le bilan penche en faveur du syli national (3 victoires, 2 défaites et 3 nuls) en huit (8) matchs dont une élimination de l’édition 2012 de la CAN. Il y a une histoire de bête noire entre les deux nations qui ont connu de grands joueurs dans le passé. Titi Camara et Pascal Feindouno pour la Guinée. Jay Jay Okocha et Nwankwo Kanu chez les Super Eagles.

Les anglophones ont tout de même plus d’expérience que leurs voisins francophones. Les verts et blanc sont à leur 17èm participation, en face les coéquipiers de Naby Keita ne sont qu’à leur 12e CAN. Le match de ce mercredi est d’autant plus décisif que la Guinée se trouve dans une mauvaise posture. Une contre-performance pourrait éliminer les poulains de Paul Put.

Le technicien belge semble avoir déjà tiré les leçons du nul concédé à l’aller contre les Barea, et il est fort probable qu’il procède à quelques réajustements dans son onze de départ. A commencer par les buts, où il pourrait se passer de son gardien Aly Keita, qu’il a publiquement tancé mardi en conférence de presse et l’accuse d’être le seul fautif sur les deux buts encaissés par le Syli.

«Si le gardien de but n’est pas à son niveau, c’est difficile mais je pense que la défense n’a pas fait d’erreurs. On a dominé 63% le match. Ça veut dire aussi beaucoup de chose. C’est dommage qu’on ait fait des erreurs individuelles. On a analysé, on a montré aux joueurs (le match, ndlr). On ne peut pas dire qu’on a fait aucune erreur derrière mais ça arrive dans toutes les équipes mais je pense que les buts qu’on a encaissés, c’était plus le gardien de but», a déclaré Paul Put.

Naby Keita espéré au départ

Il pourrait également faire débuter son meilleur joueur, Naby Keita, qui se remet peu à peu de sa convalescence. Le joueur de Liverpool était entré à l’heure de jeu contre Madagascar, et a néanmoins donné plus de couleur au jeu guinéen. Il fait d’énormes efforts pour être à 100% face au Nigeria. Il n’a pas quitté son kiné depuis le dernier match, et espère commencer mercredi dans ce derby ouest-africain, pour tenter de remettre le syli dans le sens de la marche. Ce match-là sera d’une très grosse intensité, et nécessite donc un Naby en pleine possession de ses moyens pour sortir son équipe du traquenard nigérian. 

 Helder Martins  ( Angola ) ,directeur du match Nigeria-Guinée

L’arbitre international angolais Helder Martins dirigera le match entre les Supers Eagles du Nigeria et le Sily national de la Guinée, comptant pour la deuxième journée des matchs de poules dans le groupe B. Le match a lieu ce mercredi 26 juin au stade d’Alexandrie.

Désignée par la CAF pour diriger ce duel entre Nigérian et Guinéen, l’arbitre angolais Helder Martins sera assisté dans dans sa tâche par son compatriote Jerson Dos Santos(1er assistant) et le Mozambicain(2é assistant), Arsenio Marengula. Le Mauritanien Beida Dahane assurera le rôle du quatrième officiel.

Helder Martins du Carvalho est un arbitre angolais de football. Arbitre FIFA depuis 2008, l’arbitre de 49 ans a déjà officié dans des compétitions majeures, entre autre, Coupe COSAFA 2009 (finale), CAN 2010 (1 match), CHAN 2011 (1 match), Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans 2011 (3 matchs dont la finale), Coupe du Monde de football des moins de 17 ans 2011 (2 matchs).

Les arbitres  

– Arbitre Central :  Helder Martins (Angola)

– 1er  Assistant : Jerson Dos Santos (Angola)

– 2è Assistant : Arsenio Marengula (Mozambique)

– 3è Assistant : Beida Dahane (Mauritanie).