miWFss7HMZBeMkqodSXM CAN 2019 (Cameroun) : Les Lions ont enfin regagné l’Egypte et se sont entrainés

CAN 2019 (Cameroun) : Les Lions ont enfin regagné l’Egypte et se sont entrainés

Publié le : / Par

Les Lions indomptables du Cameroun ont quitté Yaoundé dans la mi-journée de vendredi où ils ont séjourné pendant 48 heures, pour la dernière phase de leur préparation, marquée par un match d’au revoir et de communion avec le public camerounais. Seulement, ce séjour a été marqué par un mouvement d’humeur des joueurs qui revendiquaient leurs primes de participation avant leur départ en Egypte. Les négociations avec les autorités sportives du pays ont pris du temps, et ont duré toute la nuit de jeudi à vendredi, alors que l’équipe était censée voyager jeudi soir selon le programme initial.

Les équipiers d’Eric Maxim Choupo-Moting, qui boudaient la somme de 20 millions FCFA comme prime de participation par joueur, et qui en réclamaient 40 millions, l’ont finalement accepté, et ont même refusé l’addition de 5 millions de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Ils se sont offusqués du traitement au rabais dont ils ont été victimes durant les stages de préparation à Madrid et de Doha, indiquant que certains de leurs coéquipiers ont pris en charge leur billet d’avion pour le stage d’Espagne, et n’ont pas été remboursés. «Nous souhaitons pour le futur, plus de professionnalisme, plus de communication dans l’organisation du football au Cameroun. Tout comme nous appelons humblement à plus de respect à des acteurs des mouvements sportifs», ont écrit les joueurs dans une correspondance adressée au ministre des sports camerounais.

Les rapports entre les joueurs et les autorités sportives sont très tendus, à cause de cette affaire, dont le dénouement n’a malheureusement pas contribué à taire la polémique. «Nous souhaitons nous consacrer uniquement à la compétition, sans interférence extérieure, et, ce pendant toute la CAN 2019. Nous souhaitons qu’il en soit ainsi, avant, pendant, et après les séances d’entrainement et les matchs», préviennent les joueurs. Une mise en garde, qui dénote également de la solidarité d’un groupe qui ne s’est pas laissé fragiliser par cette affaire.  

Les hommes de Clarence Seedorf ont eu leur première séance d’entrainement ce samedi au complexe sportif de l’Hôtel Mercure où la délégation camerounaise a pris ses quartiers.