W0sVDHEEBL2OiYnLfd6o CAN 2019  - Cameroun 2 - Guinée-Bissau 0  : Les champions en titre déjà dans le rythme!

CAN 2019 – Cameroun 2 – Guinée-Bissau 0 : Les champions en titre déjà dans le rythme!

Publié le : / Par

D’entrée dans ce premier match dans le groupe F de cette CAN 2019 entre le Cameroun et la Guinée-Bissau, les Djurtus affichent clairement leur ambition d’accrocher les champions d’Afrique et décident de fermer le jeu. Ils sont reclus dans leur défense et contiennent bon an mal an les assauts offensifs des Lions. Ils ont choisi de procéder par des contres, mais les rares occasions qu’ils se sont procurés en première période ne sont pas à même d’inquiéter André Onana. La plus dangereuse est une frappe de Pelé, décoché à l’entrée de la surface de réparation d’Andre Onana, mais qui finit dans le décor. 

Les Camerounais s’en sont procurés sept et ont réussi à cadrer trois sur des tentatives de Toko Ekambi et Christian Bassogog, en fin de première période. Les équipes regagnent les vestiaires sur un score de parité sans véritables action d’éclat, ni de Choupo-Moting qui a touché plus de ballons parmi les attaquants des Lions en première manche, encore moins Piqueti, l’ailier volant des Djurtus, bien marqué par les arrières camerounais. 

De retour des vestiaires, le match repart sur nette une domination des Lions, qui continuent de courir après leur premier but dans cette CAN 2019. Les occasions se multiplient d’ailleurs, mais les attaquants camerounais brillent par leur maladresse. Choupo-Moting réussira à envelopper une frappe dans les 15 mètres des buts bissau-guinéens, mais Jonas Mendes a suivi et détourne la balle en corner (50e). Les équipiers de Zezinho, toujours regroupés dans leur moitié refusent d’ouvrir le jeu, et compliquent la tâche aux champions d’Afrique. Pour peu que les hommes de Baciro Candé se sont portés vers les buts camerounais, ils ont failli surprendre André Onana, sur une autre frappe de Pelé, mais non cadrée. 

Yaya délivre les Lions 

Les Camerounais continuent de pousser et sur un corner peu après l’heure de jeu, le défenseur Yaya Banana monte plus haut que tout le monde et d’une tête piquée, il parvient à violer la cage de Jonas Mendes (1-0, 66e). Dans la foulée, Clarence Seedorf procède à des réajustements. Il fait entrer Bahoken (Toko) et Djoum (Njie), pour densifier le jeu offensif camerounais. Sur son premier ballon, Stephane Bahoken profite d’un centre d’Oyongo Bitolo, mal ressorti par un défenseur Bissau-guinéen pour doubler la mise en faveur des Lions indomptables, et inscrit son premier but à l’occasion de son premier match de la CAN (2-0, 69e). La sélection lusophone est cueillie, et en l’espace de dix minutes, le match est plié. 

 

Les Djurtus se résolvent à sortir de leur moitié enfin, mais un peu tardivement. Les Lions se sont imposés et ont tenu leur rang, mais ils avaient l’occasion de faire le break avec le renforcement de la ligne offensive camerounaise. Ils se sont néanmoins mis à l’abri et il faudra attendre un match avec plus d’intensité pour mieux juger les Lions indomptables. Ils disputent leur deuxième match samedi prochain contre le Ghana, un adversaire qu’ils avaient déjà battu en quart de finale de la CAN 2017.