CAN 2019: 8è de finale – Nigéria 2 – Afrique du Sud 1 : Les Super Eagles au forceps

CAN 2019: 8è de finale – Nigéria 2 – Afrique du Sud 1 : Les Super Eagles au forceps

Publié le : / Par

 

De la méfiance y’en avait côté Super Eagles au vu de la performance des Bafana Bafana qui ont retrouvé un tout petit peu de crédit depuis 2000. Le Nigéria, une équipe habituée de la Coupe d’Afrique des Nations se devait de se refaire une santé, après 2013 où il a été sacré champion. Un bloc assez lourd constitue la défense sud-africaine qui contient les velléités offensives nigérianes juste après le quart d’heure.

Et c’est tout mérité que le Nigéria va ouvrir le score par l’intermédiaire de Samuel de Chukwuwueze, à la 27e minute. L’attaquant de Villareal, le plus jeune de la sélection, titulaire sur ce match venait là d’inscrire son premier but oh combien important pour les Super Eagles, sur un bon travail d’Alex Iwobi qui a débordé sur le flanc droit et a centré du pied gauche à ras de terre après avoir reçu la talonnade d’Ahmed Musa. Le bloc sud-africain trop bas encaisse le premier but du match.

Le seul côté sud-africain à submerger comme d’habitude est Persy Tau qui a obtenu une faute à l’entrée de la surface de réparation peu avant la mi-temps mais dans sa tentative, Lebo Motiba a trouvé le mur nigérian. Les attaquants sud-africains n’arrivent toujours pas à combiner et à perforer la forteresse du Nigéria bien bâtie. La pause va intervenir sur cet avantage léger mais précieux des Super Eagles dans ce premier acte.

 

La deuxième période ressemble à la première puisque les Nigérians ont maintenu le rythme avant que les Sud-africains ne réagissent sur coup franc à la 71e. Zungu reprenait magnifiquement un centre de Percy Tau. But annulé dans un premier temps par l’arbitre de touche pour position irrégulière mais corrigé par la VAR puisque Ighalo avait touché le ballon du dos dans son duel aérien avec le Capitaine sud-africain, Hlatshwayo avant que Zungu ne le reprenne de la tête. À 1-1, tout est à refaire dans ce match. Les Bafana Bafana peuvent dire merci à la VAR. Ce but a redonné un nouveau souffle à l’Afrique du Sud qui a repris la possession du ballon.

Les Super Eagles du Nigéria viennent de perdre en discipline tactique et collective. Mais ils frappent au bon moment. Traust Ekong contre toute attente reprend un ballon sur corner après un raté de Williams, le portier sud-africain qui se manque en voulant boxer le ballon.

(2-1) et deuxième but important d’Ekong pour son pays. Coup de massue pour les Bafana Bafana qui maîtrisaient quand même leur sujet. Les 4 minutes de temps additionnel n’auront pas de conséquences sur le tableau d’affichage. 

Le Nigéria retrouve ainsi donc les demi-finales de la CAN dans les toutes dernières minutes.