CAN 2019 / 8è de finale- Maroc – Bénin : Les Écureuils survivront-ils après le passage des Lions ?

CAN 2019 / 8è de finale- Maroc – Bénin : Les Écureuils survivront-ils après le passage des Lions ?

Publié le : / Par

Alors qu’il vient de goutter à la joie de franchir le premier tour que voilà le Bénin en face d’un poids lourd, le Maroc. Mais les garçons de Michel Dussuyer n’ont peur de personne. La preuve, ils n’ont perdu aucun match lors de leurs trois précédentes sorties. En plus de la Guinée-Bissau et du Ghana, le champion sortant, le Cameroun s’est rendu compte de la résistance des Écureuils lors de l’ultime journée des poules. Avec un Mikael Poté en pleine confiance et un bloc solide conçu autour du capitaine, Stéphane Sessegnon, les Écureuils espèrent bien poursuivre le rêve au pays du vaudou.

Mais la tâche ne devrait pas être de tout repos pour Stéphane Sessegnon and Co à Al Salam. Toutes les formations qui se sont frottés au Maroc ont plié l’échine. La Namibie, la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud ont été vaincu avec le même tarif minimum (1-0). Un score qui suffit au bonheur des Lions depuis. En faisant mordre la poussière à ses trois premiers adversaires, le Maroc a clairement envoyé un message à ses prochains adversaires. Solide défensivement et cruellement efficace en attaque, l’écurie marocaine compte bien franchir l’obstacle béninois.  

Réaction des deux sélectionneurs

Hervé Renard, sélectionneur du Maroc

”Nous devons être responsables et gagner ce match. Dans la phase à élimination directe, le point le plus important est de se préparer mentalement. Nous sommes prêts techniquement et physiquement, mais nous devons être concentrés dès la première minute. Nous avons la volonté de continuer sur notre lancée. Nous croyons en nous-mêmes.”

Michel Dussuyer, sélectionneur du Bénin

“Je connais bien le Maroc, ils forment une grande équipe talentueuse et sont favoris pour le titre. Nous avons eu moins de repos mais on ne va pas se plaindre. Nous sommes prêts à relever le défi. J’ai une équipe courageuse et nous allons faire de notre mieux. Nous sommes fiers d’avoir fait plaisir à nos supporters après toute cette longue attente et nous attendons avec impatience leur réception à notre retour au Bénin.”