CAN 2015 – Ghana : Gyan regrette encore la finale perdue face à la Côte d’Ivoire

Invité sur Peace FM, Gyan Asamoah a répondu à une question concernant l’un de ses plus grands regrets en tant que capitaine des Black Stars. L’ancien footballeur ghanéen a évoqué la finale perdue face à la Côte d’Ivoire à la CAN 2015, au cours de laquelle il a choisi de ne pas participer à la séance des tirs au but.

Avatar de HV Fréjus Par 11/04/2022 - 18:41
CAN 2015 – Ghana : Gyan regrette encore la finale perdue face à la Côte d’Ivoire

Le 8 février 2015, la Côte d’Ivoire l’avait emporté sur le Ghana par 9-8 aux tirs au but, après 120 minutes de jeu sans but. Juste avant le coup de sifflet de la fin des prolongations, Asamoah Gyan, alors capitaine de l’équipe ghanéenne à l’époque, a décidé de céder sa place à Badu afin d’éviter de prendre part à la séance des tirs au but. Aujourd’hui il le regrette.

« C’est parce que je m’étais dispensé de tirer des penalties. Mais il y avait beaucoup de choses qui se passaient et qui m’ont amené à demander à être remplacé. Je dirais donc que c’est l’un de mes plus grands regrets en tant que capitaine », a déclaré Asamoah Gyan, qui est jusque-là le meilleur buteur de l’histoire de la sélection ghanéenne avec 51 buts.

« J’ai le sentiment que si je n’avais pas été remplacé, j’aurais pu aider lors de la séance de tirs au but. Mais en raison de certaines choses qui se passaient, j’ai senti que je devais donner la chance à un autre joueur », a-t-il ajouté. Mais il faut dire que son remplaçant, Badu, avait réussi à transformer son tir pour le 9e essai des Black Stars. C’est le dernier tir manqué par le gardien de but Brimah Razak qui a scellé le sort du Ghana à cette CAN 2015.

LIRE AUSSI:   Eliminatoires CAN 2023 : Liberia-Maroc délocalisé ?
Avatar de HV Fréjus
Je suis Fréjus Voldi Hounvio, journaliste reporter sportif béninois à Africa Foot United. Passionné de football, j'aime aussi le tennis.
Nos recommandations: