Cameroun : Vers un nouvel arrêt des championnats

Cameroun : Vers un nouvel arrêt des championnats

Publié le : / Par

Selon les informations du site 45fois2.com, les présidents des clubs professionnels du Cameroun seraient sur le point de lancer une nouvelle opération « Stade mort », pour exiger le paiement du reliquat de la subvention de l’Etat.

Après près de deux mois d’interruption due à un mouvement des dirigeants de clubs pour réclamer le paiement des subventions de l’Etat, la phase retour des championnats professionnels camerounais a démarré il y a environ deux semaines. Mais ces compétitions pourront connaître un nouvel arrêt très prochainement, à l’initiative des mêmes patrons d’équipes. Selon les informations rapportées par le site 45fois2.com, ces derniers s’insurgent contre le non-respect des promesses qui leur ont récemment été faites au sujet du paiement de la subvention. « Les présidents des clubs de l’Elite One avait perçu 5.7 millions de FCFA chacun et ceux de l’Elite Two 4 millions de FCFA, et il était question que le reste des 360 millions de FCFA soit remis aux clubs, juste après quatre journées. » Indique le site.

Les dirigeants des clubs professionnels auraient, au terme d’une consultation menée au sein de leur corporation, pris acte du non-respect de la parole des dirigeants de la fédération qui s’étaient engagés à faire pression auprès du Ministère des sports et de l’Education physique pour que cet argent soit débloqué. Ils auraient décidé au terme d’un vote de mettre une pause à leur participation aux championnats pour ne reprendre qu’une fois le reliquat de la subvention étatique versé.

Après les rencontres prévues ce week-end, il est donc possible que les championnats Elite One et Elite Two connaissent une nouvelle interruption. Ce qui compromettrait les chances du Cameroun de livrer ses représentants aux compétitions africaines malgré un moratoire accordé au Cameroun. Le président de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya avait réclamé et obtenu un délai supplémentaire pour communiquer ses représentants aux compétitions interclubs de la CAF. Au lieu du 30 juin 2021 initialement fixé par l’instance faitière du football africain, le pays de Gérémi Njitap a jusqu’au 8 août 2021 pour se soumettre à cet exercice.