TKtb0tlbiz7hv7Ujy8XO Cameroun : Stade Renard vainqueur et qualifié en Coupe de la CAF !

Cameroun : Stade Renard vainqueur et qualifié en Coupe de la CAF !

Publié le : / Par

 

Stade Renard de Melong a remporté son premier trophée de Coupe du Cameroun, grâce à sa victoire 3-2 sur les Forces Armées et Police de Yaoundé, hier au Stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Elle succède à News stars de Douala, au bout d’une finale intensément disputée, avec du spectacle plein les yeux, malgré la forte pluie qui s’est abattue dans la capitale camerounaise durant toute l’après-midi. Tout est parti sur les chapeaux de roues, avec l’ouverture du score de Stade Renard, au bout d’à peine cinq minutes de jeu.

Lancé sur une  attaque rapide, Jules Thio Tadoum actionne une frappe repoussée fermement par Christian Ekoatsio, mais la balle rebondit sur l’attaquant stadier et file au fond des filets pour l’ouverture du score (1-0, 4e). Stade Renard affirme son droit d’ainesse d’entrée, mais peu après la demi-heure de jeu, les pensionnaires de Ligue 2 réagissent par un sursaut d’orgueil, grâce à une banderille acérée d’Achille Mba, à l’entrée des 16 mètres de Yannick Epane, le gardien de Stade Renard (1-1, 33e).

Les hommes d’Alain Djeumfa –par ailleurs sélectionneur des Lionnes-, remettent les pendules à l’heure, et espèrent revenir avec plus d’intensité en seconde période, après un score de parité au bout des 45 premières minutes. De retour des vestiaires, le jeu des deux formations est de moins en moins débridé, et les occasions se multiplient d’un côté comme de l’autre. Stade reprend la main dans la foulée, toujours grâce à un doublé de Jules Thio, qui sur une longue transversale, réussit un lob alors que Christian Ekoatsio était sorti de sa cage (2-1, 57e).

Un avantage qui sera réconforté quelques temps après, alors qu’on amorce le dernier quart d’heure de la rencontre. Aristide Kouayep profite d’un malentendu entre le gardien de Fap et son défenseur Abdoulaye Alingar, pour aller tranquillement inscrire le troisième but de son équipe (3-1, 75e). Le match est quasiment plié. Les bidasses de Fap sont presque éreintés, mais continuent de croire en un retournement de situation.

En face, les hommes de Souleymanou Aboubakar, forts de leur double avantage, égrènent la moindre minute lorsqu’ils en ont l’occasion, sur les fautes subies, ou même sur les remplacements. Ils jouent avec les nerfs des bidasses de Fap, qui se remettent à rêver grâce à la réduction du score d’Hervé Eloundou (entré en cours de jeu), qui place une tête piquée consécutive à un coup-franc (3-2, 82e). Mais la coupe avait déjà choisi son camp, et leurs efforts supplémentaires ne changeront rien au score.

Stade Renard est par ailleurs qualifié pour la Coupe de la CAF, ce pour la première fois de son histoire.