Cameroun

Cameroun : L’ultimatum des clubs avant la reprise des championnats professionnels

Publié le : / Par

Les championnats professionnels (Elite One et Elite Two) sont à l’arrêt au Cameroun depuis la fin de la phase aller, il y a bientôt deux mois. A l’origine de cette interruption, les tensions qui persistent entre les présidents de clubs et le Ministère des sports et de l’Education Physique au sujet des subventions étatiques réservées aux clubs professionnels.

Au Cameroun, les clubs exigent le décaissement d’environ 560 millions de Francs CFA. Dans une correspondance adressée à la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) le 1er juin dernier, Narcisse Kombi Mouelle, le patron des sports annonçait la mise à disposition de 200 millions de Francs CFA en faveur des clubs, payables en deux tranches et sur deux trimestres.

Une proposition rejetée par les patrons des clubs qui ont tenté en vain de le rencontrer en audience quelques temps plus tôt afin de lui exposer leur doléance. Alors que le Ministre des sports aurait finalement annoncé la disponibilité des 200 millions en une tranche, les dirigeants de clubs restent catégoriques. Lors d’une réunion tenue ce lundi à Yaoundé, ils ont exigé le paiement de la totalité de ces fonds.

Une décision prise à l’issue d’un vote. Sur les représentants de 25 clubs qui ont répondu présent à ce rendez-vous, 16 se sont prononcés en faveur d’un paiement intégral tandis que les 9 autres étaient prêts à faire une concession en acceptant de prendre d’abord les 200 millions disponibles. On apprend qu’une correspondance a été adressée le 8 juin dernier par le Secrétariat général de la Présidence de la République au Ministre des Sport pour l’inviter à régler la totalité des subventions accordées aux clubs professionnels.

Kombi Mouelle aurait également promis de payer les 360 millions restants dans une semaine. Alors qu’ils ont prévu reprendre le week-end prochain, les clubs seraient prêts à sacrifier encore une semaine, le temps que tout soit réglé. A la fin de la rencontre dont on attend toujours les résolutions, les présidents de clubs entendaient rencontrer les dirigeants de la FECAFOOT pour leur faire connaitre leur position.

A cause de cet arrêt brusque du championnat, il est déjà presque certain que le Cameroun sera incapable de désigner ses représentants aux compétitions internationales sur la base des résultats du championnat. A moins de sacrifier les deux places réservées au pays des Lions indomptables dans les deux compétitions continentales (Ligue des champions et Coupe de la Confédération), la FECAFOOT sera obligée de recourir à un procédé de façon irrégulière pour désigner ses représentants.