Cameroun : Eto’o, Bahoken et Mandjeck ont fait cocorico

Cameroun : Eto’o, Bahoken et Mandjeck ont fait cocorico

Publié le : / Par

Eto’o ouvre son compteur avec Qatar SC

En déplacement vendredi sur la pelouse d’Al Shahaniya lors de la 5e journée du championnat qatari, le Qatar SC, l’équipe du goaléador camerounais Samuel Eto’o Fils, a été défaite 3-2. L’équipe locale partie à la pause avec un avantage de deux buts sur les réalisations de l’Ivoirien Jean-Paul Kessé (7′) et du qatarien Sultan Al Kuwari (30’), a vu l’écart réduit par Eto’o de retour des vestiaires.

L’attaquant de 37 ans a d’une belle Madjer permis à son équipe d’espérer à nouveau (52’). Mais Al Shahaniya a davantage crée la distance grâce à Ali Al Hamad (79’). La réduction de Yousef Mohammed n’a pas suffi à Qatar SC pour revenir au score. Samuel Eto’o a ainsi ouvert son compteur dans ce championnat qu’il a rejoint cet été.

Bahoken a l’embonpoint  

L’avant-centre angevin a enfin trouvé le chemin des filets en Ligue 1, après trois titularisations. Bahoken a été l’auteur d’un missile lors de la victoire d’Angers sur Dijon après 20 minutes de jeu de jeu (1-3). Il réagissait à l’ouverture du score de Wesley Said (13’), l’unique buteur dijonnais dans cette rencontre de la 5e journée.

Flavien Tait (29’) et Baptiste Santamaria (38’) ont également emboité le pas à Bahoken. Le déclic pour l’international camerounais est venu de la sélection, où il a également ouvert son compteur le 8 septembre dernier face aux Comores (1-1) en éliminatoires de la CAN 2019.

Mandjeck décisif aussi

Pour sa deuxième titularisation avec le Maccabi Haifa en championnat, le médian camerounais a été décisif pour son équipe, opposée au Bnei Yehuda (1-1). Mandjeck égalisait pour le Maccabi, après l’ouverture du score de l’Israélien Yarden Shua. Il s’agit du premier du Lion indomptable dans ce championnat qu’il découvre cette saison.