Cameroun – Elite one : Bamboutos de Mbouda fait tomber PWD de Bamenda d’entrée 

Pour la rencontre d’ouverture du championnat national de première division version Samuel Eto’o, Bamboutos de Mbouda fait tomber le récent vainqueur de la coupe du Cameroun, PWD de Bamenda (1-0).

Avatar photo Par 16/03/2022 - 19:09
Cameroun – Elite one : Bamboutos de Mbouda fait tomber PWD de Bamenda d’entrée 

Une première période intense

Pour cette rencontre très attendue pour le lancement de la saison, le public a répondu présent. Sur le terrain, les deux entraîneurs choisissent des systèmes de jeu différents. David Pagou avec PWD en bleu démarre en 3-4-3, tandis qu’à Bamboutos (rouge), Emmanuel Ndoumbè Bosso aligne ses joueurs en 4-2-3-1, avec Junior Kemadjou en pointe. Dès les premières minutes, les deux équipes impriment une grande intensité au jeu en essayant de prendre l’ascendant physiquement l’une sur l’autre. Bamboutos va se faire quelques frayeurs sur ses sorties de balle très approximatives dans le premier quart d’heure de jeu. Mais la première vraie occasion va intervenir à la 27e minutes.

Sur une contre-attaque bien menée sur la droite, Nsangue et Koupit combinent bien, et le 2e cité se retrouve dans la surface adversaire, excentré à droite. Sa passe vers Kemadjou au point de penalty est magistralement interceptée par Burunyui. C’est la première grosse alerte dans le camp des Bleus. Les débats vont par la suite s’équilibrer, jusqu’à la 40e minute lorsque sur une touche partie de la droite, Njoufack trouve Koupit qui centre immédiatement pour Kemadjou. Mais l’attaquant des Rouges est trop court pour reprendre la balle au point de penalty. Les Abakwa Boys vont répondre cinq minutes plutard avec un tir d’Aboubakar dans la surface des Mangwa Boys, mais son tir sera dévié en corner. Plus rien de remarquable ne sera plus fait, jusqu’à la pause.

Une seconde période bien plus rythmée

Au retour des vestiaires, pas de temps de révision, les deux équipes se jettent immédiatement à l’abordage. Et dès les premiers instants, c’est PWD qui se montre dangereux. Brice léger Tchoua dans l’intervalle, prend de vitesse la défense, élimine le gardien en retard, mais manque le cadre sur son tir trop croisé. Deux minutes plutard, Bamboutos réagit. C’est encore Koupit qui sonne la révolte, en provoquant sur son côté, mais son centre dans l’axe est coupé par la défense de Bamenda. Tchaou va aussi, sur une action solitaire, terminer par un tir astucieux que Karim Bello va claquer en corner. Bamboutos va par la suite assiéger le camp adversaire, mais les attaquants vont à trois reprises se heurter à un Karim Bello des grands jours.

L’heure de la délivrance

À force de pousser, les Magwa Boys seront finalement récompensés. Sur un centre de Roland Nandjou, Karim Bello, qui a pourtant bien anticipé, se troue en relâchant la balle. Koupit en profite pour pousser le cuir au fond des filets, 1-0 pour Bamboutos de Mbouda. PWD va tenter un sursaut d’orgueil cinq minutes plus tard mais Herbert Chem va trop dévisser son tir à l’entrée de la surface de réparation. En toute fin de partie, Kemadjou a eu l’occasion de tuer le match sur une balle reçue dans le dos de la défense, mais son contrôle trop long finit dans les bras du gardien qui avait anticipé.

Victoire 1-0 de Bamboutos de Mbouda sur ses propres installations. Comme sur les deux dernières saisons, Bamboutos débute par une victoire en faisant tomber le vainqueur de la coupe du Cameroun. Les Mangwa Boys envoient ainsi un message fort à leurs prochains adversaires.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Alain Denis Ikoul est un journaliste et commentateur de matchs, de nationalité camerounaise. Passionné de Sport et de football en particulier, il en a fait sa spécialité, et fort de cette grande passion, exerce au sein de plusieurs rédactions depuis 2015, couvrant ainsi plusieurs compétitions internationales.
Nos recommandations: